HC Ajoie
EHC WinterthurEHC Winterthur

samedi 24 nov. 2018
17h30

VS
HC AjoieHC Ajoie

17 novembre 1973

Samedi 17 novembre 1973 à 20.15h, le HC Ajoie se positionne pour un premier engagement qui ne sera de loin pas le dernier. Pour ses débuts officiels en championnat de 2 e ligue, il accueille le HC Corgémont, redoutable adversaire.

La veille, l’entraîneur-joueur Marcel « Nénès » Aubry confiait dans les colonnes du Démocrate les ambitions de son équipe : pratiquer un bon jeu d’ensemble et offrir un bon bagage technique aux joueurs ; faire plaisir aux supporters et faire honneur au nouveau maillot du HCA et, enfin, finir si c’est possibles dans les trois premiers. Le titre de champion de groupe serai exceptionnel ! Des objectifs modestes malgré le fait qu’Ajoie ait remporté tous ses matches d’entraînement face à Laufon (14-2), Binningen (7-2), Mulhouse (16-2) et Ponts-de- Martel (6-2) ainsi qu’une qualification au tour suivant de la Coupe cantonale bernoise en battant Crémines une semaine plus tôt.

Dès l’entame de match, les Ajoulots, visiblement nerveux, souffrent et subissent un intense forcing de la part de Corgémont. Les Jurassiens du Sud ouvrent le score à la 12e minute à 5 contre 4 par Greub. Bien que malmenés, les rouge et blanc profitent d’une faute du gardien adverse qui écope d’une pénalité et égalisent à 26 secondes de la première pause sur une réussite de Jean-Claude Barras.

Au retour des vestiaires, les joueurs locaux semblent avoir laissé leur crispation au vestiaire et bien que les dix premières minutes de la 2e période soient légèrement dominées par Corgémont, la seconde moitié sera ajoulote. L’arrière Serge Bandelier donne l’avantage à ses couleurs à la 32e tandis que Marcel Aubry donne 2 longueurs d’avance à Ajoie à la 40e . Dès lors, parmi les supporters venus assister au match (450 selon Le Pays, 500 selon le Démocrate), on se dit que l'ultime période ne sera qu'une formalité.

Mais les joueurs de Corgémont, blessés dans leur orgueil, se rebiffent  et il ne leur faut que 5 minutes au dernier tiers pour revenir au score ; d’abord par Hugi puis à nouveau par Greub qui trompent le gardien Pierrot Corbat. Heureusement, Nénès Aubry signe un doublé quelques minutes plus tard, malgré je cite «la surveillance attentive et les charges pas toujours très régulières dont il est l’objet » et permet à Ajoie de virer en tête au tableau d’affichage. La fin de la partie sera intense et les spectateurs ajoulots trembleront pour leur équipe. Finalement et malgré la sortie du gardien adverse en fin de partie, le HC Ajoie remporte son premier match de championnat.

Les analyses sont élogieuses dans les deux quotidiens du lundi. Les journalistes insistent particulièrement sur la très bonne préparation physique, débutée au mois de septembre, qui a permis aux Ajoulots de tenir le rythme tout au long de la partie. On constate cependant deux problèmes : la trop grande nervosité des joueurs tout en début de match leur a joué des tours et ils doivent mieux appréhender les situations spéciales (9 fois à 5 contre 3 et une seule réussite). Les journalistes constatent également l’agréable surprise des joueurs devant l'engagement des supporters qui n’ont pas manqué d’encourager leur équipe tout au long de la partie.

On se souviendra également que ces mêmes supporters, ce soir-là, ne respecteront pas l’interdiction de fumer dans le Voyeboeuf et la Ligue, très stricte en la matière, infligera une amende de 300 frs à la patinoire. Une mauvaise habitude qui a perduré jusqu’à il n'y pas si longtemps.

Mais en définitive, on se rappellera que le HC Ajoie débuta par une victoire et que ce soir-là, il posa les premiers jalons de la grande aventure qu’allait vivre, et vit encore, ce Club.


Le HC Ajoie comprenait ce soir-là : 1 Corbat Pierre (gardien), 2 Doyon Denis, 3 Corbat Roger (cap), 6 Biaggi Jean-Marie, 7 Bélet Marc, 8 Barras Jean-Claude, 4 Halbeisen Marcel, 5 Bandelier Serge, 9 Kunz Philippe, 10 Aubry Marcel, 11 Corbat Patrick, 12 Gassner Michel, 13 Plumez Jean-Luc, 14 Sangsue Philippe, Boulanger Jacques (gardien rempl.)


Jérémie Miserez, département Communication HC Ajoie

 

Merci aux archives et à la bibliothèque cantonale pour leur aide.

Sources : Le Pays du 19.11.1973, le Démocrate du 16.11.1973 et 19.11.1973

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Black Wolf
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
eco6therm
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.