HC Ajoie
mercredi 19 janvier 2022

Interview Eino Rissanen

Eino Rissanen, 19 ans, Sonvilier, gardien des M20 Top

 

Eino, tu es un des deux gardiens des M20 Top du HC Ajoie ; parle-nous de tes origines, de ton parcours au hockey et de ta formation.

Pour commencer, j’ai la double nationalité, à savoir finno-suisse. C’est justement la culture finlandaise qui a joué et joue encore un rôle majeur dans mon parcours et dans ma progression. J’ai commencé le hockey au HC Sainti-Bats à St-Imier où j’ai pu goûter au rôle de gardien qui m’a directement plu. Ensuite, on a décidé qu’un club plus grand me serait plus favorable quant à ma progression. C’est pourquoi on s’est dirigé vers le HCC où j’ai joué jusqu’à la première année de U17. Durant cette dernière année à La Chaux-de-fonds, j’ai eu la chance de pouvoir toucher à la glace des U17 Elites et commencer mes premiers matchs au niveau des Juniors Elites B. C’est alors que le HCA m'a fait une superbe offre : pouvoir m’entraîner et jouer en Juniors Élites B avant l’âge. Je ne pouvais pas refuser. C’était l’occasion idéale de pouvoir progresser en tant que gardien. Me voilà à Ajoie depuis quatre saisons. Durant chacune de ces saisons, j’ai aussi pu m’entraîner avec la première équipe. La première fois, j’avais 16 ans et c’était vraiment exceptionnel de pouvoir être sur la glace avec des professionnels à un si jeune âge. Presque chaque été, je vais en Finlande pour faire un camp d’entraînement et à chaque fois j’en reviens avec des souvenirs magiques.

 

Votre championnat est à nouveau suspendu en raison du Covid ; crains-tu une nouvelle annulation comme la saison passée ?

Évidemment, ce serait vraiment très dommage. Le niveau U20 Top propose du hockey de bon niveau et c’est une bonne ligue pour nous autres, les gardiens. Malgré le nom de U20 Top, je considère que le niveau du jeu se rapproche plus de celui des Elites. Personnellement, à chaque match je reçois une quarantaine de tirs avec toutes sortes d’actions, parfois étonnantes, car le jeu est moins « propre » qu’en U20 Élite.

 

Quel regard portes-tu sur le parcours de ton équipe en championnat ?

Je pense qu’on a fait un excellent début de championnat. Les blessures de certains de nos joueurs ont brisé notre élan et nous n’avons pas encore totalement réussi à reprendre le rythme du début de saison. Pourtant, nous restons bien dans la course et je crois fort en notre équipe pour pouvoir décrocher une place en play-off. Pour ma part, je suis plutôt satisfait de ma saison jusqu’à présent. Grâce à ma grande expérience à ce niveau, j’ai su montrer un jeu propre et constant.

 

Ton papa filme très régulièrement tes prestations depuis le haut des tribunes ; comment utilisez-vous ces vidéos ?

Nous regardons les vidéos des matchs à la maison pour analyser mon jeu. Revoir ma technique, ma tactique, ce que je pourrais améliorer, etc… Tout ça dans un but de progression bien sûr. J’ai toujours adoré regarder des vidéos de gardiens, que ce soient les miennes ou celles des gardiens de NHL. Je pense que c’est important de se comparer aux meilleurs gardiens du monde, se donner un but tout en étant conscient de ses propres capacités.

 

Tu as déjà eu la chance d’accompagner la première équipe du HCA en tant que deuxième gardien et même de griffer la glace ; tes impressions ?

Quand j’ai fait mes premières minutes de National League à Davos, c’était un moment extraordinaire, les premiers arrêts de bienvenue en NL. Et dans quelles conditions ! Jouer à la Valliant Arena contre l’équipe de Davos avec les ultras adverses derrière moi, tout simplement incroyable ! Quand j’ai réalisé qu’il y avait des joueurs comme Andres Ambühl en face qui essayaient de marquer contre moi, je n’ai pas pu cacher ma fierté. Au moment où j’ai su que j’allais entrer, j’étais concentré et surtout excité. Je n’ai ressenti aucun stress car je suis quelqu’un de très calme, j’avais le sentiment que la pression des spectateurs avait un effet positif sur moi. Ces quelques minutes m’ont donné un boost et un regain de confiance en moi, ça m’a fait comprendre que je suis capable de le faire, capable d’évoluer à ce niveau !

 

C’est ta dernière année en catégorie Juniors ; comment vois-tu la suite et quels sont tes objectifs ?

J’ai déjà réfléchi à la suite, j’ai plusieurs options en tête; la ligue universitaire des États-Unis est très attirante pour l’instant, mais je reste évidemment ouvert à absolument toutes les propositions, que ce soit du côté de la Suède, la Finlande, la Russie ou rester en Suisse ! Mon objectif principal est de continuer à travailler dur et à beaucoup progresser comme j’ai su le faire ces dernières années.

 

Un chaleureux merci à Eino Rissanen à qui nous souhaitons une excellente suite de saison.

 

Nicolas Greppin, Dpt Communication

 

 

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Norqain Swiss made Watches
RFJ
Banque Cantonale du Jura
EGS Sécurité
Feldschlossen
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency
BKW
UPC
EBL
digital-solutions
digital-solutions
EBL
digital-solutions
digital-solutions
Qoqa
AZ Informatique
Loterie romande

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.