HC Ajoie
lundi 21 janvier 2019

Une défense d'acier, une attaque de feu

HC Ajoie
5 - 0
(Temps réglementaire)
Feuille de match officielle
EHC Kloten

Depuis que les Aviateurs se sont réveillés dans ce championnat, beaucoup de fans des Ajoulots n’avaient que cette phrase à la bouche : « N’importe qui en play-off sauf Kloten. » Hier soir, en découvrant la manière avec laquelle le HC Ajoie a disposé de Kloten, chaque supporter de Swiss League devait avoir ces mots au bout des lèvres : « N’importe qui en play-off sauf Ajoie. »

Car le principal constat de cette victoire retentissante est là : Ajoie, malgré les blessures, les déconvenues, les trous d’air et les déceptions, Ajoie est est là, en forme au bon moment et dans une position confortable au classement qui lui permettrait même de s’octroyer la première place au nez et à la barbe d'olten et de la Tchaux.

Mais revenons-en à la partie qui nous intéresse.

Dès l’entame de match, les deux équipes croisaient le fer mais l’œil exercé du supporter ajoulot lambda remarquait rapidement que le HC Ajoie prenait l’ascendant sur son adversaire en se créant les actions le plus dangereuses. Mais hélas, les Jurassiens ne trouvaient pas la faille et le score restait vierge au tableau d’affichage à la fin du premier tiers.

1'15'' de folie

Ajoie continuait sur sa lancée pendant la deuxième période mais il fallait attendre la 33e minute pour que le HC Ajoie lance les festivités : Thibaudeau ouvrait la marque en déviant une superbe frappe de Joggi. Quelques secondes plus tard, c’était au tour de Frossard de profiter d’un engagement gagné par Montandon pour loger le palet sous la latte et donner deux longueurs d’avance à ses couleurs. Enfin quelques instants plus tard, Hazen participait à la fête et inscrivait le 3-0. En une minute quinze, les Ajoulots avaient pris trois longueurs d’avance sur des Zurichois qui restaient chaos debout, incapables d’esquisser la moindre réaction.

C’était d’ailleurs ce qui était le plus frappant lors du dernier tiers. L’absence totale de révolte chez des Aviateurs qui semblaient avoir accepter leur sort. Les 4e et 5e buts d’Ajoie, marqués respectivement par Pouilly et Frossard (auteur d’un doublé), couronnaient l’œuvre des Jaune et Noir. Lorsque la sirène finale retentissait, le public jurassien était debout, célébrant ses héros sur la glace.

Ajoie, nouvel épouvantail

Ajoie ne cesse de monter en puissance depuis quelques matchs, c’est un fait. Alors qu’on pouvait craindre un problème de profondeur de banc au vu des mauvaises opérations réalisées durant la période des fêtes et un manque de compétitivité sur la fin du championnat, preuve est faite qu’Ajoie s’est repris de la plus belle des manières, disposant de trois des quatre ténors qu’ils ont affrontés à la suite. Avec une défense aussi impénétrable qu’un mur d’acier et une attaque aussi dévastatrice qu’un déluge de feu, Ajoie a de grandes chances de jouer les épouvantails durant les séries éliminatoires.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Black Wolf
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
eco6therm
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency
BKW

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.