HC Ajoie
HC La Chaux-de-FondsHC La Chaux-de-Fonds

mardi 8 août 2017
20h00

VS
HC AjoieHC Ajoie
jeudi 24 décembre 2015

Une défaite avant noël

HC Ajoie
2 - 3
(Temps réglementaire)
Feuille de match officielle
SC Rapperswil-Jona Lakers

une triste nouvelle

Alors que les fêtes de fin d'année battaient leur plein et que toutes et tous avaient la tête ailleurs ou dans la dinde, nos valeureux joueurs ajoulots restaient sur le pied de guerre : en effet avec deux matchs en deux jours (hier à Küsnacht face à GCK et ce soir au Voyeboeuf contre Rappi), le hockey ne prenait pas de vacances.

Mais malgré les lumières aux fenêtres et le sapin de noël brillant de mille feux dans le salon, beaucoup de supporters Jaunes et Noirs affichaient une mine triste. La nouvelle était tombée une heure avant le coup d'envoi : Steven Barras mettrait un terme à sa carrière à la fin de la présente saison. Souhaitons que ce monument du club nous régalent le plus longtemps possible avant le rideau final ne tombe...

Mais on n'oubliait pas qu'il y avait match ce soir. Pour le duel contre les Saint-gallois, le HC Ajoie ne pourrait pas compter sur la présence de Descloux, Rouiller, Ness et Pedretti, en équipe nationale ou rappelés dans leurs clubs respectifs; ni de Lüthi, Mosimann et Paupe, toujours à l'infirmerie.

Rochow gardait les buts ce soir.

Ce match juste avant noël était ô combien important entre les deux formations – respectivement quatrième et cinquième du championnat de LNB – entre qui il n'y avait plus que six points d'écart. La bonne opération des Ajoulots la veille, obtenue dans la douleur, permettait aux HCA de croire qu'un retour sur le quatuor de tête n'était pas un rêve inaccessible.

Un premier tiers serré

Le round d'observation durait un peu plus de 3 minutes jusqu'à ce que Rizello d'un tir qu'on pouvait qualifier d'anodin, marquait le 1 à 0 pour Rapperswil. Les Ajoulots réagissaient de suite, se créait quelques occasions mais n'inquiétaient pas beaucoup Tobler.

C'était sur un tir de la ligne bleue de Simon Barbero qu'allait venir l'égalisation Sur un assist de Steven Barras, le Franco-Suisse trompait le gardien saint-gallois, pas très attentif sur sa ligne.

Ajoie avait l'occasion de prendre l'avantage tandis que Sataric allait sur le banc d'infamie. Mais comme souvent, les assauts ajoulots dans ce genre de situation restaient stériles et on en restait à 1 partout.

La solution faillit être trouvé à la 13e, quand Holdener obtenait un pénalty. Mais il s'emmêlait les pinceaux et galvaudait une occasion en or de mener 2 à 1.

A la 15e, Barbero manquait de doubler la mise encore sur un tir de la ligne bleue mais son shoot trouvait la latte et sauvait Tobler qui était largement battu sur ce coup-là.

À la 17e, sur un nouvel assaut du HCA, Kummer, bien servi par Tuffet, manquait de marquer dans un but délaissé par le gardien de Rapperswil et sur le contre des Lakers, nos Ajoulots manquaient d'encaisser le 2 à 1.

les visiteurs durcissent le jeu

C'était les Saint-gallois qui prenaient l'initiative du jeu dans les premiers instants du tiers médian, repoussant les Ajoulots dans leurs retranchement. Mais Steven Barras, à la 22e, s'emparait du puck, mettait dans le vent la défense adverse et se retrouvait seul face à Tobler. Ce dernier gagnait son duel.

Mais le vétéran de cette jeune équipe avait lancé la charge d'un HC Ajoie qui n'allait pas jouer le rôle du passif ce soir. Ils étaient récompensés par une superbe réussite de Miguel Orlando (Tuffet) qui permettait à Ajoie de prendre l'avantage à la 23e.

Rapperswil poussait pour recoller au score et il y arrivait 2 minutes plus tard grâce à un but de Sataric . Sur la même action, le HC Ajoie perdait Frossard, blessé, qui peinait à regagner les vestiaires.

Dès lors le match se durcissait. C'était désormais oeil pour oeil et dent pour dent, sous le regard d'un corps arbitral bizarrement passif.

À la 28e, on assistait à un étrange fait de match. L'arbitre principal signalait une pénalité contre Rappi pour une faute de Lüthi sur Hazen puis laissait les deux hommes s'expliquer dans un combat digne de la grande ligue nord-américaine. Les deux joueurs à terre, voyant tout danger écarté, les arbitres daignaient séparer les pugilistes sur patins et les envoyaient les deux sur le banc de pénalité. Cette décision déclenchait l'ire du publique, piquée par les insultes des supporters adverses. Même si les deux minutes contre Rapperswil étaient maintenues et que le HCA bénéficiait d'une supériorité. Cet étrange instant de flottement des directeurs de jeu ne manquait pas de susciter de vifs commentaires dans les tribunes.

C'était dans une ambiance de fin des temps que le tiers se terminait. Les deux équipes écopaient tour à tour de pénalités qu'on pouvait qualifier d'aléatoires, jetant un public chauffé à blanc dans l'incompréhension la plus totale. Sur la dernière infériorité numérique contre le HCA, Devos, par deux fois, partait en contre et touchait même du bois sur la deuxième. Mais les deux formations regagnaient les vestiaires sous les applaudissements mêlés aux sifflets.

Rappi tient son os

Après quelques minutes de domination saint-galloise, c'était Ajoie qui assiégeait le but adverse, imposant un powerplay à cinq contre cinq et manquant cinq ou six fois de glisser le puck au fond. Mais c'était finalement Rappi qui prenait l'avantage à la 49e sur une réussite de Clark.

Ajoie bénéficiait encore une fois d'une supériorité numérique à la 51e suite à une agression de Aulin sur Rochow. Mais encore une fois, malheureusement, il ne profitait de cette occasion.

Les Ajoulots, menés au score, tentaient de revenir à la hauteur des visiteurs en jetant leurs dernières forces dans la bataille. Les Saint-gallois resserraient les rangs et Tobler se montrait intraitable. A une minute du terme, Rochow laissait sa place à un sixième joueur de champ mais cela ne suffisait pas pour marquer.

Gary Sheehan demandait un temps mort alors que l'horloge était gelée à 1'6''. Tandis qu'une bonne partie du public descendait des gradins, les Jaunes et Noirs semblaient encore à un miracle... qui n'eut pas lieu.

 

Le HCA perd ce soir face à une équipe de Rapperswil-Jona qui était à sa portée. La dureté aura sans doute été une des clés de cette défaite à oublier. Car même si Ajoie a perdu une énorme occasion de revenir à la quatrième place, deux gros poissons les attendent ses prochains jours : Langenthal dimanche et Olten mardi.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier