HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 18 sept. 2018
20h00

VS
Lausanne HCLausanne HC

Parrains du match : Zürich Assurances

lundi 5 mars 2018

Un match marathon et une victoire à l'arraché

HC Ajoie
3 - 2
HC La Chaux-de-Fonds

Dans cet Acte IV qui pouvait faire basculer la série d'un côté comme de l'autre, c'est le HC Ajoie qui a su tirer son épingle du jeu. Ultra-dominés et sans idées pendant plus de 40 minutes, les Ajoulots sont revenus de nulle part en égalisant à 52 secondes de la sirène finale et en marquant à la 73e. Retour sur un match à rebondissements qui a tiré en longueur.

 

LA CHAUX-DE-FONDS DOMINE

 

Le premier tiers voyait le HCA se faire marcher sur les patins par un HCC beaucoup plus entreprenant et plus concerné. Il suffisait de voir les statistiques de tirs durant la période (19 à 5 pour les Neuchâtelois) pour se rendre compte de la différence d'intensité dans le jeu des deux formations. C'était donc avec une certaine logique que Bonnet ouvrait la marque à la 6e minute et mettait les Chaux-de-Fonniers sur les bons rails. Au vu du nombre d'occasions neuchâteloises, il était même étonnant que le score ne soit que de 1 à 0 après 20 minutes.

Le tiers médian était tout autant dominé par La Chaux-de-Fonds. Pourtant, face aux assauts répétés du HCC, le HCA évitait la débandade. En partie grâce aux prouesses de son gardien Nyffeler qui était l'un des rares ajoulots à garder la tête froide. Malheureusement, une erreur défensive des Jaune et Noir permettait à Augsburger de donner deux longueurs d'avance aux Abeilles à la 26e minute. La soupe à la grimace était au menu des supporters ajoulots. Sans idée et sans envie, maladroits au point de ne pas réussir deux passes propres d'affilée, on se demandait comment les joueurs ajoulots allaient pouvoir renverser la vapeur.

Hauert sonne la révolte

La révolte était amorcée par son capitaine Jordane Hauert : à la 38e, le HCC écopait d'une pénalité différée. Nyffeler patinait jusqu'au banc de son équipe et cédait sa place à un sixième joueur de champ. L'action en supériorité était rondement menée et permettait de décaler Hauert sur la droite du but adverse, armant un missile qui trompait Tim Wolf, impeccable jusque là. Le match était relancé et malgré une agression gratuite sur Devos à la fin du tiers, les Ajoulots avaient le vent en poupe en retournant aux vestiaires.

Problème de glace

Tandis que les joueurs revenaient sur la glace pour jouer l'ultime période, les arbitres constataient que des trous dans la surface de jeu s'étaient formés devant le banc des visiteurs. Craignant pour la sécurité des joueurs, le quatuor arbitral renvoyait les deux formations aux vestiaires le temps que le problème soit réglé.

Au terme d'une demi-heure d'attente durant laquelle on craignait même que le match soit renvoyé, les arbitres donnaient leur approbation pour jouer l'ultime période.

La Tchaux perd sa lucidité, Ajoie en profite

Cette pause imprévue avait l'avantage de remettre en place les esprits des Ajoulots qui entamaient les vingt dernières minutes avec plus de mordant. La Chaux-de-Fonds continuait d'être dangereux mais Ajoie se créait plus d'occasions et passait de plus en plus de temps dans le camp adverse. Mais le HCA, malgré tous ses efforts et poussé par un public qui donnait de la voix, ne parvenait pas égaliser.

Le salut allait venir du côté du HCC qui, en fin de partie, souffrait soudain d'un manque de lucidité. Tout d'abord, c'était Weisskopf qui était envoyé sur le banc d'infamie pour avoir dégagé le puck en dehors de la surface de jeu alors qu'il était dans la zone défensive. Les Neuchâtelois se voyaient également infliger une seconde pénalité pour un changement incorrect.

A cinq contre trois, le HCA ne manquait pas le coche et c'était Hauert qui marquait le but de l'égalisation à 58 secondes de la fin du temps réglementaire et réalisait par la même occasion un doublé. Pour la deuxième fois dans cette série, les deux équipes allaient devoir se départager en prolongations.

Dans cette quatrième période, les Chaux-de-Fonniers se montraient les plus dangereux, tirant même sur le poteau de Nyffeler. Mais juste après, alors que ce match était vieux de 72 minutes. Le numéro 23 Zaccheo Dotti subtilisait le puck à un attaquant neuchâtelois, s'engouffrait dans la défense adverse et crucifiait Wolf pour donner le 3e point à Ajoie.

Encore une victoire !

On est passé par tous les états d'âme dans cette partie ! Du désarroi, alors qu'on assistait à l'impuissance des Ajoulots face aux attaques neuchâteloises, à la joie la plus extatique lors de l'égalisation de Hauert et le but victorieux de Dotti. Ce match était loin d'être gagné au vu de la prestation des Jaune et Noir qui ont été un cran en-dessous durant la majeure partie de cet Acte IV. Mais les Jurassiens ont su relever la tête et sonner la révolte au bon moment. Quelques mauvaises langues parleront de Hold up, on leur répondra poliment que quand le HCA effectue un casse, il est toujours rondement mené. Ajoie n'est plus qu'à une victoire des demi-finales, et c'est ça qui est important.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Black Wolf
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
eco6therm
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.