HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 18 août 2020
20h00

VS
EVZ AcademyEVZ Academy
lundi 6 juillet 2020

Souvenirs du Voyeboeuf - 9e partie

Alors que les travaux de la transformation et de la  rénovation de la patinoire du Voyeboeuf - future Raiffeisen Arena -  vont bon train, nous avons pris langue avec quelques personnes pour qui ces travaux ont une saveur particulière.

Aujourd’hui nous vous proposons un entretien avec Giovanni Pestrin, charismatique joueur de centre arrivé de Genève-Servette au cours de la saison 1990-91 et qui portera le maillot jaune et noir jusqu’au terme de la saison 1996-97 (281 matches, 172 points). Sous le chandail ajoulot, il connaîtra deux ascensions (LNA en 1992 et LNB en 1996) ainsi que deux relégations (LNB en 1993 et première ligue en 1995). Il nous livre ses souvenirs.

 

Giovanni, que deviens-tu ? Joues-tu encore au hockey ?

 

Je suis devenu… gros et lourd ! Non, plus sérieusement, je travaille depuis près de 20 ans dans la même entreprise, j’ai une petite maison et une famille en bonne santé. À côté de cela, je suis le président d’une équipe d’anciens joueurs de la région d’Olten, équipe fondée en 2009 et totalement indépendante du EHC Olten.  Le but premier de cette équipe de copains était de nous maintenir en forme après toutes ces années passées à jouer et vivre du hockey. Mais très vite l’équipe a pris de l’importance, avec l’arrivée de sponsors désireux de faire partie de notre super groupe ! Nous avons par conséquent été obligés de fonder un club avec notre propre nom, un nom particulier d’ailleurs, né lors d’une soirée plutôt… festive : MSO 396 MüM. Même traduit, c’est un peu compliqué à comprendre : Mer si Oute 396 Meter über Meer, ce qui, en bon français, veut dire : Nous sommes Olten, 396 mètres au-dessus du niveau de la mer ! (rires) Nous nous entraînons une fois par semaine à partir d’octobre et avons un tournoi dans la saison. Le but est évidemment de bouger un peu pour rester en forme et de se revoir sur la glace. Mais la bière qui suit l’entraînement est tout aussi importante...J

 

Tu as joué 7 saisons au HC Ajoie ; as-tu certains moments forts en mémoire ?

 

Les 7 saisons passées à Ajoie ont été marquantes pour moi, avec des hauts et des bas. Cela fait déjà plus de 28 ans maintenant et il m’est difficile de sortir un moment en particulier. Je me souviens tout de même être arrivé en Ajoie de Genève, qui ne pouvait plus respecter mon contrat, au cours de la saison 1990/1991 alors qu’Ajoie n’était pas au mieux. Puis est arrivé Richmond Gosselin avec qui nous avons fêté le titre de Champion de LNB avant d’accéder à la LNA à Lyss. Ce furent des moments fantastiques ! Tout comme la promotion de la première ligue à la ligue B contre Bâle dans ce vieux Voyeboeuf. Les fêtes qui suivirent ces grands moments, en compagnie des supporters, ont été magnifiques, merveilleuses, inoubliables !

 

Les fans t'ont toujours beaucoup apprécié ; comment te l'expliques-tu ?

 

Je pense que c’est ma nature italienne. Je suis de caractère ouvert et j’ai tout de suite souhaité m’identifier totalement au club et aux personnes de cette fabuleuse région. Je ne me suis jamais caché, je suis allé vers les gens et j’ai beaucoup discuté avec les fans. J’ai aussi toujours essayé de donner le meilleur sur la glace. Jamais je n’oublierai ces supporters chantant dans toute la patinoire : « Forza Giovanni !! » Un moment incroyable ! Normal que tu veuilles tout donner sur la glace par la suite ! Mille fois merci !!!

 

Tu as vu passer une multitude d'entraîneurs durant ta période à Ajoie ; lequel t'a particulièrement marqué et pourquoi ?

 

Je me souviens de deux entraîneurs en particulier. Le premier, Doug McKay, nous a ridiculisés dans toutes les patinoires de Suisse pendant la saison 1994/1995, au terme de laquelle nous avions été relégués en première ligue. Il pratiquait le vaudou dans les vestiaires ! Il allumait des bougies puis nous devions tous nous prendre par la main, fermer les yeux et absorber la force de la flamme ! En sortant du vestiaire, avant d’entrer sur la glace, chacun d’entre nous devait toucher un des maillons d’une chaîne en fer, chaque maillon symbolisant un joueur et l’ensemble représentant l’équipe ! Cela devait nous amener au succès… Il nous faisait mettre de la bande blanche au bout de nos cannes et inscrire une force personnelle dessus, ou encore nous peindre le dessous des yeux en noir, comme des indiens, pour effrayer l’adversaire ! Le deuxième, Hans Kossmann, détestait notre coéquipier russe Ramil Juldashev car ce dernier faisait ce qu’il voulait sur la glace et ne suivait absolument pas les consignes données car il comprenait rien de ce que l’entraîneur disait ! Pour le punir, aux entraînements, le coach lui faisait faire des tours de glace à n’en plus finir ! Et c’était pareil pour nous s’il n’était pas satisfait de notre travail. Et la force de sa voix lorsqu’il hurlait, impressionnant !

 

Quelles ont été tes impressions lors de ta venue pour le match d'au-revoir au Voyeboeuf en avril de l'année passée ?

 

Tout a été remarquable, de la publicité faite autour de cette rencontre à l’organisation de celle-ci, un grand merci à tous. Tout ce monde venu nous voir ! Et revoir tous ces anciens joueurs avec qui j’ai vécu tant de moments extraordinaires… Ce qui m’a fait particulièrement plaisir, c’est qu'ils m’ont tous reconnu ! Cela veut dire que je n'ai pas tant changé et que je me suis pas si mal conservé, non ? (rires) 

 

Te rappelles-tu d'un fait marquant ou d'une anecdote au sujet de la patinoire du Voyeboeuf ?

 

Comme dit plus haut déjà, l’ascension en ligue B au terme de la saison 1995-96 je crois, lorsque les supporters m'ont porté sur leurs épaules sur la glace, avec une bière à la main et un cigare dans l’autre. Mémorable !!!

 

Souhaites-tu adresser un message aux fans du HC Ajoie ?

 

J’ai vu le match de la finale de la Coupe suisse à Lausanne à la télévision, et je n’ai entendu que les supporters d’Ajoie ! L’ambiance était fabuleuse ! Vous êtes les meilleurs du monde, surtout restez comme vous êtes !!

 

 

Merci à Giovanni pour sa gentillesse et sa disponibilité. Nous lui donnons d'ores et déjà rendez-vous dans la future Raiffeisen Arena !

 

 

Propos recueillis par Nicolas Greppin, membre Communication HCA

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Norqain Swiss made Watches
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Calanda
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Sotoco Swiss
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency
BKW
UPC
EBL

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.