HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 18 août 2020
20h00

VS
EVZ AcademyEVZ Academy
lundi 29 juin 2020

Souvenirs du Voyeboeuf - 7e partie

Alors que les travaux de la transformation et de la  rénovation de la patinoire du Voyeboeuf - future Raiffeisen Arena -  vont bon train, nous avons pris langue avec quelques personnes pour qui ces travaux ont une saveur particulière.

Aujourd’hui nous vous proposons un entretien avec Lane Lambert, redoutable chasseur de buts qui débarqua au HC Ajoie lors de la saison 1990-91 et fêta la deuxième promotion du club en LNA au terme de la saison 1992-93. Actuellement entraîneur-assistant de l'équipe des New York Islanders en NHL, il a pris soin de répondre à nos questions.

 

 

Lane, parle-nous de ton parcours après ton passage à Ajoie et de ton actuel poste d'entraîneur-assistant aux New York Islanders.

À partir du moment où je suis arrivé en Suisse, la roue a tourné pour moi. Ma fille Taylor est née lorsque je suis retourné aux Etats-Unis, en 1995. Là-bas, j'ai joué encore cinq ans de plus pour les équipes de Cleveland Lumberjacks et Houston Aeros (IHL). J'ai eu ensuite une deuxième fille prénommée Samantha et née en 2003. C'est fou de penser qu'elles ont aujourd'hui 25 et 17 ans ! Le temps passe tellement vite...

J'ai encore eu la chance de gagner un championnat avec Houston en 1999. Il n'y a rien de tel que de gagner ! J’avais d'ailleurs vécu un moment tout aussi intense lors de notre ascension en LNA, lorsque je jouais à Ajoie. J'ai ensuite pris ma retraite en 2001 et ai commencé à entraîner. Tout d'abord des équipes juniors au Canada, pendant 4 ans, avant de retourner aux États-Unis et de devenir entraîneur assistant en AHL pendant 2 ans puis entraîneur principal pendant 4 ans. J’ai ensuite obtenu ma chance en NHL en devenant en 2011 l’assistant-coach de Barry Trotz aux Predators de Nashville. En 2014, Barry et moi partions entraîner les Washington Capitals pour 4 années au bout desquelles nous remportions en 2018 la Coupe Stanley ! Depuis lors, nous sommes tous les deux aux New York Islanders. Barry et moi travaillons ensemble depuis 9 ans maintenant. Notre première saison à New York fut mémorable, car nous avions hérité d’une équipe larguée en fond de classement et qui finira à la première place en fin de championnat ! J’apprécie tout particulièrement le fait d’entraîner à New York. Nos joueurs sont très impliqués et cela rend notre travail d'entraîneur très agréable. De plus, travailler avec un directeur général du Hall of Fame du nom de Lou Lamoriello est en soit une opportunité formidable. Nous apprenons et cherchons chaque jour à nous améliorer. S'entraider et faire en sorte que nos joueurs atteignent nos objectifs constitue la partie la plus gratifiante de notre travail.

 

Quels souvenirs gardes-tu de ton passage au HC Ajoie ?

Les souvenirs de mon passage à Ajoie sont nombreux. J'y ai passé tant de bons moments et rencontré tant de personnes sympathiques avec lesquelles je me suis lié d'amitié. J'ai adoré la ville de Porrentruy et ses édifices. La nourriture était aussi nouvelle pour moi, avec en particulier la fondue et la raclette, plats que nous apprécions toujours et que nous faisons volontiers en période de Noël ! Je me souviens aussi de tous les bons restaurants de la région et d'un en particulier, celui de la Rochette à Boncourt ! J'appréciais aussi beaucoup faire du vélo dans la campagne et profiter de la paix et de la sérénité de la région. Comme vous pouvez le voir, mes souvenirs dépassent largement le cadre de la patinoire !

Du point de vue du hockey, ce fut une expérience incroyable. Nous avons eu beaucoup de succès et les fans ont été incroyables, non seulement pour l'équipe toute entière, mais tout particulièrement pour moi-même et les autres joueurs étrangers, comme Dan Daoust et Normand Dupont. Quel sentiment incroyable que d'entendre votre nom scandé par tout le public ! Quelle ambiance dans cette patinoire ! Nous savions avant chaque rencontre que cela serait bruyant. Evidemment, la promotion en LNA reste un moment extraordinaire. Nous étions tous conscients du défi financier que cela représentait mais nous avons néanmoins adoré chaque instant de cette ascension. Les coéquipiers suisses que j’ai côtoyés à l’époque étaient incroyables et je me suis toujours bien entendu avec eux. Je pense à Régis Fuchs, Gaëtan Voisard ou encore Didier Princi, pour n'en citer que quelques-uns. Et nous avons eu un grand entraîneur en la personne de Richmond Gosselin. J’ai encore aujourd’hui des contacts avec Normand Dupont et Dan Daoust.

 

Suis-tu les résultats du HC Ajoie ?

J'essaie de suivre le HC Ajoie autant que possible, car ce club aura toujours une place particulière dans mon cœur. Ce n'est toutefois pas toujours facile d'être au courant des résultats car le calendrier de la NHL est extrêmement chargé. Mais je fais de mon mieux.

 

Quelles furent vos impressions, à toi et Dan Daoust, en arrivant dans la patinoire du Voyeboeuf ?

Lorsque Dan et moi sommes arrivés et que nous sommes allés à la patinoire, nous avons été impressionnés par la conception du bâtiment. Cela ne ressemblait en rien à ce que nous avions connu jusqu’alors. Il y faisait notamment très froid mais cela ne m'a jamais dérangé outre mesure. D’ailleurs, la glace était vraiment de très bonne qualité. Dès les premiers matches de championnat au Voyeboeuf, nous avons tout de suite adoré l’ambiance qui y régnait !

 

Te rappelles-tu d’un fait marquant ou d’une anecdote en pensant au Voyeboeuf ?

J'avais notamment été surpris de ne voir des places assises que sur un seul côté. Mais personnellement, ce qui m'a le plus marqué, ce sont les supporters sous l'horloge. L'ambiance, les chants, les cloches de vaches... C'était la première fois que je jouais dans une telle atmosphère et ces moments furent vraiment incroyables. Il aurait fallu que nous disposions à l'époque de la technologie d'aujourd'hui pour pouvoir enregistrer ces instants et ainsi pouvoir les revoir aujourd’hui. Quels souvenirs !

 

Souhaites-tu transmettre un message aux fans du HC Ajoie ?

Chers supporters du HC Ajoie, merci à vous tous d'avoir fait de mon passage à Porrentruy une expérience extraordinaire. J'ai eu la chance d'avoir votre soutien durant toutes ces années passées à Porrentruy. Soyez certains qu'à chacune de mes apparitions sur la glace, j'ai toujours tout donné pour vous et mes coéquipiers. Et vous avez toujours été présents pour nous soutenir. Continuez à profiter de votre équipe, de vos joueurs et de votre future patinoire... mais gardez toujours une place dans votre cœur pour le Voyeboeuf ; tant de belles choses s'y sont passées ! J’espère pouvoir revenir chez vous un jour pour fêter votre titre de champion gagné en 2016 ! Je serais très heureux de vous revoir…

 

Un grand merci à Lane pour son amabilité et le soin apporté à ses réponses. Nous lui souhaitons plein succès pour la saison à venir !

 

 

Propos recueillis par Nicolas Greppin, membre Communication HCA

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Norqain Swiss made Watches
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Calanda
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Sotoco Swiss
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency
BKW
UPC
EBL

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.