HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 18 août 2020
20h00

VS
EVZ AcademyEVZ Academy
jeudi 23 juillet 2020

Souvenirs du Voyeboeuf -12e partie

Alors que les travaux de la transformation et de la  rénovation de la patinoire du Voyeboeuf - future Raiffeisen Arena -  vont bon train, nous avons pris langue avec quelques personnes pour qui ces travaux ont une saveur particulière.

Aujourd’hui nous vous proposons une entrevue avec M. Jean-Claude BARRAS, qui fut initialement attaquant puis défenseur et porteur charismatique du brassard de capitaine durant ses 12 saisons vécues (270 matches, 110 buts et 100 assists) au club (1973/74 à 1984/85).

 

Enfant de la Prévôté, comment en es-tu arrivé à porter le chandail du HC Ajoie ?

Je n’avais plus chaussé de patins depuis 1968 ! La patinoire a été ouverte quelques jours en avril 1973 et Nénès Aubry m’a repéré J Mais c’est à un tournoi de foot à Boncourt (je jouais alors avec le FC Olympique Fahy) que Nénès………. En me vouvoyant m’a formellement demandé de venir m’entraîner.  Pour mon premier entraînement, j’avais emprunté les patins de mon cousin et j’étais en lewis et des gants de ski ! Nénès m’a alors gentiment prié d’aller acheter un équipement (à Moutier) !

 

Quel souvenir marquant de patiner en 1973 dans la 8ème patinoire couverte du pays ?

J’en conserve deux dans le coin de ma mémoire. Mon premier but, lors du 1er match officiel du HC Ajoie, face au HC Corgémont (victoire 4-3) et qui fut également le 1er but officiel du club. Mon deuxième souvenir fut de disputer la rencontre face au HC Le Fuet-Bellelay devant près de 1'500 spectateurs (un record en 2ème  Ligue). L’impression déjà que le Voyeboeuf savait mettre le feu !

 

Avec ton compère Nénès Aubry vous avez écrit, en osmose, les premiers chapitres de l’histoire du club ; tu nous en livre quelques lignes ?

Les chapitres initiaux relatent tout d’abord les défaites en 1975 (face au EHC Lützelflüh et au EHC Adelboden), 1976 (face au EHC Länggasse Bern et au EHC Grindelwald) et 1977 (face au HC Marly FR et au HC Champéry)  lors des finales de promotion en 1ère Ligue.

Puis ce fut la délivrance, enfin, en 1978 avec LA promotion en 1ère Ligue (face au EHC Junfrau et au EHC Lützelflüh).  Puis il y eut, à nouveau à Lyss, cette rencontre au sommet face au HC Martigny et l’ascension en LNB ! Irrespirable, émouvant et tout le reste !

 

Durant ces 12 saisons initiales de l’histoire du Voyeboeuf, quelques souvenirs impérissables sont toujours en mémoire ?

Et il y a aussi et surtout les chapitres qui ne s’écrivent pas ; nos mémorables engueulades avec Nénès … mais elles ont jamais été gravées dans le marbre J Je ne saurais oublier les rencontres face à l’ogre de l’époque le CP Berne. Et particulièrement la première apparition du club de la capitale fédérale au Voyeboeuf (09.10.1982, défaite 2-8) ; il y avait surpopulation dans la patinoire et on ne voyait même plus les escaliers de la tribune principale ! Il y avait des supporters partout J

 

Des joueurs, des entraîneurs et des personnalités qui ont laissé une empreinte dans ce Voyeboeuf ?

Il y a eu l’arrivée de Jacques Noël, premier entraîneur étranger (Québécois) au HC Ajoie. C’est qui machin ? ….. Mais surtout, pour moi, le plaisir d’avoir pu jouer avec un grand joueur, Robert (Bob) Boileau. Le meilleur, un extraterrestre du hockey !

Comme autre entraîneur marquant, je citerai le zurichois Jost Thoma venu épauler le staff technique lors des finales d’ascension.

Et la personnalité la plus marquante fut sans conteste Charly Corbat, sans qui le livre de l’histoire du club n’aurait jamais pu s’ouvrir !

 

Quels sentiments en regardant la mue complète du Voyeboeuf transformé en Raiffeisen Arena ?

Une très grande fierté ! Dire qu’un petit coin de pays comme le nôtre peut se payer un truc pareil ! surtout en regard de la netteté du résultat de la votation du 1er juillet 2018 ! Juste fantastique !

 

Deux générations Barras auront enflammé le Voyeboeuf, une 3ème se manifestera-t-elle dans notre nouvel écrin ?

Si le Très-Haut me laisse le temps d’assister à cela, j’espère que oui. Quel plaisir et émotion !

 

 

Un grand merci à Jean-Claude pour sa disponibilité et en lui  souhaitant beaucoup de plaisirs à vivre les futurs succès de ses petits-enfants.

 

Entretien réalisé par Jean-Louis Gigon, responsable presse-communication HCA

 

 

 

 

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Norqain Swiss made Watches
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Calanda
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Sotoco Swiss
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency
BKW
UPC
EBL

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.