HC Ajoie
HC La Chaux-de-FondsHC La Chaux-de-Fonds

mardi 8 août 2017
20h00

VS
HC AjoieHC Ajoie
mercredi 21 octobre 2015

Simon et Victor Barbero

Intégralité de l'interview parue dans "Le Jaune et Noir" du 20.10.2015

Barbero Simon Barbero Simon

Prénom : Simon

Nom : Barbero

Date de naissance : 27.04.1993

Position : Défenseur

Club d’origine : Limoges (F)

 

 

 

Statistiques :

2014/2015 : HC Ajoie - 45 matches, 3 buts, 15 assists

2013/2014 : Hockey Club 74 (U22) – 17 matches, 7 buts, 12 assist -  Morzine-Avoriaz -  26 matches, 1 but, 3 assists

2012/2013 :  Genève-Servette U20 – 36 matches 4 buts, 6 assists

Barbero Victor Barbero Victor

Prénom : Victor

Nom : Barbero

Date de naissance : 29.06.91

Position : Attaquant (ailier)

Club d’origine : Limoges (F)

 

Statistiques :

2014/2015 : HCC - 48 matches, 8 buts, 19 assists

2013/2014 : HCC - 43 matches, 6 buts, 13 assists

2012/2013 : HC Sierre - 36 matches, 8 buts, 11 assists -  Red Ice - 9 matches, 2 buts, 4 assists

 

Si tu n’avais pas été hockeyeur  ?

Simon : J’aurais sûrement fait des études en scientifique.

Victor : Peut-être du football. Enfant je faisais les deux. J’avais même arrêté le hockey pour le foot. Sinon comme études, j’avais commencé un BTS en immobilier et j’ai arrêté à cause du hockey. J’aurais pu continuer.

 

Que fais-tu en premier après un match ?

V : Je parle avec les gars de ma ligne, on fait un petit bilan de ce qui a foiré ou de ce qui a bien fonctionné. On parle également avec toute l’équipe du match. 

S : Pareil, je parle avec les gars du match, des bonnes et moins bonnes choses.

 

Qu’est-ce que tu aimes le moins dans le hockey ?

S : Tout ce qui est blessure. Sinon, se faire éliminer en play-off et les arbitres…leurs mauvais choix (rire).

V : Les longs déplacements avec des routes qui ne sont pas toujours en bonne état.

 

As-tu un rituel avant d’entrer sur la glace ?

V : Je me lève pas trop tôt dans le vestiaire pour ne pas attendre et sur la glace, avant de rejoindre les coéquipiers, près du but, je fais le même parcours et arrive le dernier. Je gueule aussi un coup dans le vestiaire. Je déconne, je me marre, tout en restant concentré bien sûr.

S : Quand je rentre sur la glace je crie comme un débile et avant les tiers je prends toujours du Carmol, un alcool fort pour me déboucher le nez.

 

Comment en es-tu arrivé à pratiquer le hockey ?

S et V : Ce sont nos parents, à Limoges, qui nous ont amené voir un match de hockey. On a pu essayer par la suite en faisant une initiation au hockey. Ça nous a plus. Des parents dans le hockey : Pas du tout notre père était plutôt football et il a même fait partie des juniors du PSG, mais pas vraiment hockey. C’est un pur hasard (Victor a commencé et Simon a suivi 2 ans après).

 

 

A quoi penses-tu lorsque tu es sur le banc des pénalités ?

V : Sur le moment je regrette, ça m‘énerve. Je croise les doigts pour qu’on ne prenne pas un but et je pense au prochain schift à savoir au moment où je rentre à nouveau sur la glace.

S : Qu’il ne faut pas que les gars prennent un but. Eviter d’y retourner et je suis attentif au jeu sur la glace.

 

As-tu une passion en dehors du hockey ?

S : L’été je fais pas mal de sport que ce soit du foot, tennis, randonnée, un peu de rugby et jeux vidéo.

V : Dans le sport le rugby, un peu de golf, les randonnées aussi, j’aime bien la montagne. Sinon la cuisine. Je suis un dingue de cuisine. J’aimerais, pourquoi pas, ouvrir un bistrot. J’aime les restos, la bonne bouffe.

 

Quel est ton pire souvenir en tant que joueur ?

V : Une blessure dès mon arrivée en tant que professionnel à Lausanne, avec Van Boxmeer comme entraîneur. Après un choc à l’entraînement, contre le but, j’ai eu cheville et péroné fracturés. C’était 10 jours avant le début du championnat.

S : Pareil, les blessures et surtout celle au genou en Mini à Genève. J’en ai eu pour 10 mois.

 

Dans quelle patinoire détestes-tu jouer ?

S : Thurgovie à cause du trajet. Hormis les vestiaires car ils sont grands, Je n’aime pas cette patinoire comme elle est et sa lumière, elle est bizarre. On joue rarement bien là-bas.

V : Avant quand j’étais à Lausanne ou la Tchaux, je n’aimais pas venir ici. Maintenant c’est différent, j’ai l’habitude de la patinoire, de la lumière. Actuellement, c’est la patinoire des GCK Lions. C’est vraiment froid comme ambiance et dans la patinoire, je n’aime pas trop.

 

Durant les déplacements en car, que fais-tu à l’aller et au retour ?

V : À l’aller j’essaye de dormir avec la musique dans les oreilles, je ne parle pas trop. Par contre au retour c’est l’inverse, je parle beaucoup et je déconne. Et, c’est plus facile aussi quand on gagne.

S : Pareil, à l’aller j’écoute de la musique. Je ne dors pas forcément, j’essaye mais je n’arrive pas toujours. Je parle aussi avec ma copine. Au retour, c’est aussi la déconne, hormis après une défaite, là on parle plus doucement. Quand on gagne, on est un peu plus bruyant.

 

Quel est ton grigri dans le vestiaire avant un match ?

S : Rien du tout, je mets le patin droit et la coudière gauche avant (rire). Je prends juste un chewing-gum mais non rien du tout, j’y vais à l’arrache.

V : En fait, je n’ai pas de grigri. Par contre, je fais toujours le même rituel quand j’arrive dans le vestiaire. Je fais tout dans le même ordre. Je vais me changer, je bois en café, je mange quelque chose. Je mets en premier la coudière droite. Pour les patins c’est la même chose toujours le droit avant, mais pas de grigri. Autrement je pose ma canne au même endroit…toujours pareil.

 

Quel est l’entraineur le plus dur (anecdote) ?

V : J’ai eu de la chance de jouer en LNA avec McSorley. Il est dur mais juste. En LNB, Alex Reinhard à la Tchaux. J’ai d’ailleurs une anecdote. On avait perdu lourdement à Porrentruy et au retour, arrivé à la patinoire, on a fait une séance de musculation. En dehors il est bien mais sur la glace il est dur.

S : Patrick Emond, mon entraîneur junior à Genève. En fait en réfléchissant bien il n’était pas si dur que cela (rire). Mais je n’ai pas eu beaucoup d’entraîneur parce que fini les juniors, je suis venu ici. S’il faut que j’en cite un, ce sera lui.

 

Un grand merci à Victor et Simon pour leur disponibilité et leur gentillesse ! Nous leurs souhaitons une excellente saison.

 

Patrick Cattin, Département Communication HCA

 

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier