HC Ajoie
HC La Chaux-de-FondsHC La Chaux-de-Fonds

mardi 8 août 2017
20h00

VS
HC AjoieHC Ajoie
dimanche 14 février 2016

On termine la saison par une victoire

Pour ce dernier match de championnat, Ajoie jouait contre le petit poucet et bon dernier de la ligue, Winterthour. Malgré une longue saison et des playoffs qui débutaient dans quelques jours, les joueurs sous les ordres de Gary Sheehan avaient à cœur de remporter cette dernière partie, comme cadeau de fin de saison à ses fidèles supporters.

Gauthier Descloux, dont la blessure à la main avait fait craindre le pire au staff jurassien, gardait les buts ce soir avec comme Rochow comme doublure. On accueillait avec joie les retours au jeu de Mäder, Glauser et Mosimann (malade mardi passé). Malheureusement, Ness, Casserini, Girardin et Fey étaient toujours blessés.

Tout le Voyeboeuf était en effervescence ce soir. En effet, c'était ce samedi qu'on célébrait le dernier match de Steven Barras, légendaire n° 10 du club à la Vouivre, qui tirera sa révérence à la fin des playoffs de cette année. Applaudi et salué par tout le public ainsi que par ses coéquipiers après une brève mais émouvante cérémonie, l'attaquant local les remerciait à sa manière, sobrement mais chaleureusement.

 

Ajoie ne gardait pas les yeux embués de larmes bien longtemps. A peine le palet avait-il touché la glace que les Ajoulots prenaient le jeu à leur compte et s'installait dans le camp zurichois. Pris à la gorge, les visiteurs écopaient après 53 secondes de jeu d'une première pénalité. Ajoie se créait beaucoup d'occasions en supériorité mais ne trouvait pas la faille.

Ce soir, la plus grande peur des Ajoulots (après la défaite) étaient de perdre un joueur clé sur blessure. On en eut la confirmation quand à la 5e minute, Hazen, victime d'un mauvais coup de Büsser, portait la main à sa gorge. Heureusement, il y avait plus de peur que de mal et le Québecois pouvait continuer à jouer tandis que le défenseur de Winterthour allait occuper le banc d'infamie.

Il fallait attendre la 8e minute pour qu'Ajoie ouvre la marque grâce à Tuffet sur une passe de Victor Barbero.

Winterthour se réveillait en deuxième moitié de première période. N'ayant plus rien à perdre, ils se lançaient à l'assaut de la cage gardée par Descloux. Leurs efforts leur permettaient même de profiter de deux supériorités numériques contre les deux étrangers du HCA. Mais le boxplay ajoulot veillait au grain et les visiteurs ne parvenaient pas à s'installer durablement dans le camp du HCA. On en restait là après 20 minutes.

Winterthour s'accroche

Le deuxième tiers montrait que les Ajoulots étaient sortis de la torpeur dans laquelle ils étaient tombés en toute fin de première période. Mais malgré cette entrée en matière plus agressive, il suffisait de quelques minutes d'inattention de la part des Jaune et Noir pour qu'ils encaissent le but égalisateur par Tonndorf. Ajoie semblait avoir la tête ailleurs et cela causait quelques soucis dans les travées.

Mais le doute était éphémère et suite à une pénalité de Winterthour, Hauert trompait d'un tir puissant de la ligne bleue (Devos , V. Barbero) le portier Oehninger à la 26e.

3 minutes plus tard, Devos (un peu aidé par le gardien) inscrivait le troisième sur assist de Hazen.

La fin du tiers était bien plus débridé. Les deux équipes opérant des allers retours entre leurs buts respectifs, sans toutefois trouver la solution. Si bien qu'à la fin du tiers médian, le score était de 3 pour Ajoie et de 1 pour Winterthour.

 

Les deux équipes ovationnées

Ajoie, au retour des vestiaires et malgré quelques inexactitudes, menait le bal et à la 45e, Hazen (Barras, Devos) marquait le 4 à 1 grâce à un superbe travail préparatoire de Pouilly en arrière-plan.

Winterthour relevait la tête à la 48e et réduisait le score par Staiger. Anthony Staiger qui, notons-le, rejoindra le vestiaire ajoulots pour les playoffs.

Ce but mettait un peu de piment à la fin de cette partie car une remontée de Winterthour n'était pas forcément illusoire.

Il fallut attendre quelques minutes et une pénalité sifflée contre Winterthour pour qu'Ajoie se mette définitivement au chaud. Tandis que Grolimund partait en prison, il ne fallait que 16 secondes que Hazen, bien servi par Devos, n'enfile le 5e.

Le 3e but de Winterthour trois minutes plus tard, relevait de l'anecdote.

On pouvait regretter le tir de Barras qui venait mourir sur la barre transversale à quelques instants de la fin. Un but de notre futur retraité n'aurait pas du tout gâcher la fête.

Mosimann scellait le score dans la cage vide et offrait au HCA les trois derniers points de sa superbe saison régulière !

 

Ajoie n'a certes pas montré son meilleur jeu ce soir, il aurait pu parfois se prendre à son propre piège à force de trop jouer avec le feu. Il est clair que Winterthour, qui n'avait rien à perdre et souhaitait finir en beauté, à fait tout ce qu'il pouvait avec les moyens dont il était dépositaire. Une victoire qui met en confiance au vu du GRAND rendez-vous de mardi aux Mélèzes.

A noter le superbe comportement des supporters des deux camps qui ont ovationné les deux équipes. Un fair-play assez rare pour qu'il soit tenu de le souligner.

 

 

Jérémie Miserez, dpt com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier