HC Ajoie
lundi 7 mars 2016

Les Ajoulots égalisent dans la série

Vendredi, on avait quitté nos valeureux combattants Jaune et Noir avec un genou à terre, défaits après 80 minutes de jeu et une série de 20 pénaltys, mais des Ajoulots fiers d'avoir tenu la dragée haute à une équipe soleuroise considérée par beaucoup comme la meilleure du championnat ! On espérait que la réaction serait à la mesure de la déception... on ne fut pas déçu.

Comme on s'y attendait, on assista à un match plein, serré et très correct, Olten écopant de trois pénalités et le HCA aucune. Ajoie et Olten se tenant à la culotte dans ces demi-finales, cet Acte II était à l'image de la série.

 

Aucun blessé ne venait clairsemer le vestiaire ajoulot ce dimanche. Descloux, incontestable titulaire dans ces playoffs, gardait les buts du HCA.

Matthias Mischler, ancien chouchou du public du Voyeboeuf, serait le dernier rempart de l'équipe soleuroise

Un premier tiers à 100 à l'heure

Le premier tiers était très serré. Les deux formations s'observant et redoutant plus que tout une erreur qui serait, à ce niveau de la compétition, fatale. Descloux était sauvé à la 5e par le poteau tandis que Mischler mettait son veto sur un centre de Devos qui trouvait Barras.

Il fallait attendre la 13e minute pour voir Ajoie ouvrir le score. Rouiller à la ligne bleue, offrait le 1-0 au HCA. 80 secondes plus tard, profitant d'une énorme bourde défensive de la part des Soleurois, Hazen, en renard rusé, s'emparait de la rondelle et allait tromper Mischler, donnant deux longueurs d'avance à ses couleurs.

Mais Olten ne s'avouait pas vaincu et à la 19e, Ulmer, d'un tir de loin, trompait un Descloux masqué par plusieurs joueurs et permettait à son équipe de recoller au score.

 

On se retrouvait pour la deuxième période sur un score de 2 à 1 pour nos Ajoulots qui, bien en place défensivement, se permettaient toutes les audaces. Bloquant la plupart des velléités soleuroises, ils gâchaient malheureusement de grosses occasions dans ce tiers, touchant 3 fois du bois. La première ligne ajoulote, un peu au-dessus de la ligne de parade adverse, se montrait la plus dangereuse, montrant la voie à leurs coéquipiers. Mais ce tiers restait vierge de but et malgré la faible affluence pour une demi-finale, la tension était à son comble dans les gradins tandis que résonnait pour la deuxième fois la sirène.

Au bout du suspense

Le dernier tiers, encore plus relevé que les précédents, voyait la tactique jurassienne prendre la mesure des assauts des Souris. Mis à part quelques actions chaudes, les Ajoulots ne tremblaient pas au moment de transformer l'essai de cet Acte II. La défense Jaune et Noir, très au point, pouvait compter sur un Descloux à nouveau décisif qui mettait son veto sur chaque tentative soleuroise.

Les minutes s'égrenaient, inexorablement, et on se disait que le match était plié alors qu'Olten, à deux minutes de la fin, tentait le tout pour le tout en sortant Mischler (excellent ce soir par ailleurs), donnant des sueurs froides à un Voyeboeuf tendu comme une peau de tambour. Les Ajoulots restaient sereins et gagnaient au bout du suspense sur le score 2-1.

 

Ajoie a gagné, et avec la manière. On a assisté à un vrai match de playoffs, haletant, très éprouvant pour les nerfs et avec une magnifique victoire à la clé. Une bonne défense ajoulote, associée à des attaquants intenables durant toute la partie a permis d'offrir au public du Voyeboeuf un superbe match. Le niveau de l'équipe adverse qui est à la mesure de l'évènement ne gâchant en rien le spectacle.

Le HCA a montré après deux matchs qu'il pouvait tenir tête à un Olten des grands soirs. Rendez-vous, mardi en terre soleuroise pour l'Acte III.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier