HC Ajoie
mardi 3 janvier 2017

Interview de Miguel Orlando

Tu es le joueur le plus âgé de l'équipe. Quels sont pour toi les avantages et les inconvénients de ce statut ? (Henrique Nunes)

Les jeunes ont beaucoup plus de respect pour les anciens et il est clair qu'on est bien plus écouté par eux lorsqu'on leur prodigue certains conseils. Malheureusement, l'inconvénient est qu'on vous pardonne beaucoup moins vos erreurs et vos baisses de formes du fait de la grande expérience que vous possédez.

 

Qu'est-ce que ça t'as fait de soulever la coupe le 1er avril dernier ?

Un moment incroyable pour moi et l'équipe. Le fait de détenir un titre, c'est un accomplissement dans une carrière. Car on peut avoir de bonnes statistiques mais la médaille qu'on a autour du cou, c'est quelque chose de solide, la récompense de tout le travail accompli.

 

Est-ce que ce titre a eu un impact durable d'un point de vue personnel et sur ton quotidien ?

Au début oui. Les trois-quatre premières semaines, l'engouement et les sollicitations étaient nombreuses et on a bien profité de l'euphorie de cette période. Mais au bout d'un moment, tout cela s'essouffle. On retombe sur terre et au final, on reprend comme d'habitude le chemin de l’entraînement et on remet l'ouvrage sur le métier pour la nouvelle saison qui commence.

 

Cette saison tu la passes dans la peau du champion en titre, est-ce que la pression est plus grande ?

La pression n'est pas forcément plus importante mais il est clair que l'équipe possède désormais un statut totalement différent de l'année passée. Quand on entre sur la glace, beaucoup nous voient comme le champion en titre. Mais pour nous, c'est une nouvelle saison qui commence et on remet les compteurs à zéro.

 

On a l'impression que les équipes vous attendent beaucoup plus que l'année passée ? Que malgré tout, vous restez l'équipe à battre ?

Tout à fait. On remarque que peu d'équipes nous sous-estiment et que toutes veulent absolument nous battre. C'est sûr qu'ils ont tous envie d'accrocher le champion à leur tableau de chasse

 

As-tu été surpris par l'engouement généré par votre parcours victorieux en playoffs ?

C'était juste incroyable ! Pendant les quarts, il y avait du monde mais la patinoire n'était pas complètement remplie. Mais c'est à partir des séries contre Olten qu'on a vu que le public était derrière nous. Que les supporters étaient prêts à nous encourager. De plus, lors de nos déplacements, le nombre de fans qui voyageait pour nous voir jouer était juste impressionnant. Un grand souvenir.

 

Comment peux-tu résumer la première moitié de la présente saison ?

C'est sûr qu'il y a quand même de nouveaux joueurs. Il a aussi fallu trouver les automatismes et faire quelques ajustements. De plus, on doit encore cravacher et s'améliorer parce que notre but est clair et net : c'est les playoffs !

 

Dernière question : Qu'est-ce que c'est pour toi le HC Ajoie ?

C'est mon club de toujours en ligue nationale, c'est chez moi.  Je suis fier de porter ce maillot depuis douze saisons. C'est aussi un pan de ma vie. J'ai quand même passé douze ans de mon existence dans ce club et il n'y a plus beaucoup de joueurs dans mon cas.

 

Un grand merci à Miguel pour sa disponibilité et sa gentillesse ! Nous lui souhaitons une belle saison.

 

Propos recueillis par Jérémie Miserez
HC Ajoie département communication

 

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier