HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

vendredi 28 févr. 2020
19h45

VS
HC La Chaux-de-FondsHC La Chaux-de-Fonds

Parrains du match : Vaudoise Assurances / Colorama / Hotel du Parc à Alle / Restaurant de la Cigogne à Miécourt

mercredi 15 janvier 2020

Entretien avec Mathieu Schaffner

Journaliste devenu responsable des sports pour BNJ depuis quelques années, commentateur passionné qui nous fait vivre les matchs en direct à la radio, Mathieu Schaffner nous en dit plus.

 

- On vous connait comme journaliste sportif pour RFJ. Mais parlez-nous un peu de votre parcours ?

J’ai suivi une formation lycéenne à Porrentruy puis j’ai réalisé un bachelor en géographie et journalisme à l’Université de Neuchâtel. Suite à cela, j’ai eu la chance de suivre un stage de deux ans à RFJ mêlé à des semaines de formation au CRFJ (Centre Romand de Formation des Journalistes) de Lausanne pour obtenir le statut de journaliste. Dès l’été 2011, je suis journaliste à RFJ et je suis devenu responsable des sports pour BNJ (RFJ-RJB-RTN) à l’été 2014. Je commente des matches, notamment du HC Ajoie, depuis la saison 2013/2014.

 

 

- Le sport est un domaine qui vous passionne ?  Pourquoi ?  

J’ai été plongé dans ce milieu depuis enfant en pratiquant le football avec les copains du village et en suivant mon papa qui était président d’un club de football régional. Le virus ne m’a jamais quitté. Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir suivre ma passion à travers mon métier. J’ai toujours vu le sport comme une très belle école de vie où il faut savoir composer avec les autres pour performer. Les différences sont laissées de côté une fois sur le terrain. Et les émotions vécues dans le sport sont, bien souvent, sans pareilles.

 

- Quand avez-vous commencé à suivre le hockey et plus particulièrement le HC Ajoie ? 

Je me souviens être entré dans la patinoire de Davos lors de vacances estivales dans les Grisons. Ce devait être à l’âge de 4 ou 5 ans. Un entraînement de gardiens s’y tenait. Dès lors, j’ai toujours voulu en savoir davantage sur ce sport. J’ai dû voir mon premier match du HC Ajoie vers l’âge de 8 ans, dans les années 1995-1996. Le HC Ajoie jouait alors en 1re ligue.

 

- Vous êtes souvent celui qui commente les matchs à la radio, et avec talent ! C'est difficile ? 

Cela peut paraître difficile car le hockey est un sport rapide. Les changements incessants de lignes font aussi penser que c’est compliqué de commenter un match de hockey sur glace. Ça demande une bonne connaissance des joueurs et de l’actualité des clubs. En revanche, comme il se passe toujours quelque chose sur la glace, que le jeu est toujours très vivant (au contraire du football par exemple ou le jeu est souvent interrompu), il y a toujours un élément à commenter. Le plus difficile est certainement de pouvoir varier entre commentaire pur et analyse, sans oublier d’être critique. Suivre une équipe implique de savoir relever le positif mais aussi le négatif du jeu pratiqué. J’ai l’impression qu’on peut toujours s’améliorer dans le commentaire de match, par contre on sait très vite si on est fait pour ça ou non.

 

- Comment vous préparez-vous à commenter un match ? 

Je prépare toujours quelques notes sur la forme des deux équipes, les précédents duels de l’hiver entre les deux formations. Je jette un œil sur le dernier match de chaque formation, notamment au niveau de l’alignement. Je suis l’actualité des blessés et les infos des clubs. Je prends toujours avec moi quelques statistiques pour agrémenter mes commentaires, telles que la fiches des compteurs de chaque équipe, l’efficacité des gardiens, du jeu de puissance et de l’infériorité numérique. En suivant régulièrement le championnat de Swiss League, c’est un travail qui me demande entre 30 et 45 minutes de préparation avant de me rendre à la patinoire.

 

- Je suppose que ça demande un grand investissement pour suivre l'équipe à travers la Suisse.

C’est sûr que les journées sont bien remplies. J’arrive en général à la patinoire 1h avant le début du match. Il faut donc parfois partir au milieu de l’après-midi pour traverser la Suisse voire même en matinée lorsqu’un match se jouent en Valais ou au Tessin dans l’après-midi. A la fin du match, le travail n’est pas terminé puisqu’il faut recueillir les réactions des joueurs et/ou du staff, rentrer à la rédaction et préparer l’article pour le site internet. Il faut aussi traiter les interviews et faire des lancements pour le journaliste qui assurera les infos du lendemain matin. De retour à la rédaction, il y a encore 1h30 de travail en général.

 

Un grand merci à Mathieu pour sa disponibilité et sa gentillesse !

 

Lola Biedermann, dpt communication

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Skoda - Garage Montavon
Norqain Swiss made Watches
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
EGS Sécurité
Calanda
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Sotoco Swiss
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency
BKW
UPC
EBL

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.