HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 19 déc. 2017
20h00

VS
SC Rapperswil-Jona LakersSC Rapperswil-Jona Lakers

Parrains du match : Paul Cramatte SA, Placement de personnel

jeudi 21 janvier 2016

Anthony Rouiller

Anthony Rouiller Anthony Rouiller

Prénom : Anthony

Nom : Rouiller

Date de naissance : 14.02.1994

Origine : Vuisternens-devant-Romont (FR)

Profession ; hockeyeur

Position : Défenseur

Club d'origine : HC Bienne

 

Statistiques : 

Saison 2013-14 : Bienne - LNA : 15 matchs, 2 assists; Bâle – LNB : 15 matchs, 3 buts, 5 assists

Saison 2014-15 : Bienne – LNA : 18 matchs, 5 assists; Ajoie – LNB : 8 matchs, 1 but, 1 assist

Saison 2015-16 : Ajoie – LNB : 20 matchs, 5 buts, 7 assists; Bienne – LNA : 3 matchs, 1 assist

 

As-tu déjà gagné des titres?

Non, mais une médaille de bronze avec l'Équipe suisse aux Jeux Olympiques Européens de la Jeunesse.

 

Quels sont tes objectifs dans le hockey?

Pour moi, le plus important est déjà d'avoir du plaisir. Je n’ai pas vraiment d'objectifs fixes, tant que j'ai du plaisir, le reste viendra.

 

Quel est ton pire souvenir en tant que joueur?

La mononucléose qui m'a frappé l'année passée. C'était la première fois que je ne jouais plus au hockey pendant une année complète.

 

Quel est ton point fort et ton point faible?

Point fort : le patinage et la vision du jeu ; une bonne première passe. Point faible : le jeu au corps, tout ce qui est mise en échec.

 

Comment en es-tu arrivé à pratiquer le hockey?

J’ai pratiqué pour la première fois le hockey à l’occasion d’un Passeport-vacances organisé par la ville de Bienne. Après coup, mon papa m’a emmené voir les matchs du HCB. Ça a pris comme ça.

 

Si tu n'avais pas été hockeyeur?

J'aurais bien aimé faire pilote d'hélicoptère.

 

As-tu d'autres passions en dehors du sport?

J'aime bien être avec ma famille et mes amis. La cuisine fait aussi parti de mes passions.

 

Durant les déplacements en car, que fais-tu à l'aller et au retour?

À l’aller, j’écoute un peu de musique, je suis sur mon natel, je me repose. Au retour, j'échange sur le match avec mes voisins.

 

Quelle est la plus grosse boulette que tu aies déjà faite?

À Lausanne avec les Élites de Bienne : en faisant une passe depuis derrière mon goal, j'avais fait un « assist » sur la canne d'un adversaire qui avait marqué.

 

À quoi penses-tu lorsque tu es sur le banc des pénalités?

Je me dis qu'il n'y avait pas faute !

 

Quel est ton plus beau souvenir de hockey?

Quand j'allais à la patinoire avec ma maman après l'école. Elle me préparait du thé, m’équipait avant d’y aller. De superbes souvenirs !  

 

Quelle personnalité (en dehors du hockey) admires-tu le plus?

Gad Elmaleh. Il me fait beaucoup rire et ça me permet de me changer les idées.

 

Pour toi, le HC Ajoie c'est?

Mon pire ennemi de jeunesse (rires) ! Les fameux play-offs ! J'étais dans les tribunes lors de la série qui qui s'était finie en 7 matchs. Je me souviens de tous ces supporters ajoulots dans le secteur visiteurs et moi j'étais pour Bienne !

 

Lis-tu les médias et ce qui s'écrit à ton sujet?

J'essaye le moins possible, des fois je tombe sur la page des sports, mais je ne fais pas trop attention.

 

Le coéquipier qui t'a fait la plus forte impression?

Bien entendu Patrick Kane et Tyler Seguin lors du lock-out. Mais aussi Christophe Bertschy, qui joue actuellement au Minnesota Wild en NHL. Je l'ai côtoyé dans les équipes juniors suisses. On est resté très proche, on échange beaucoup et j'aimais bien sa manière de penser. Il m'impressionnait, il dégageait beaucoup de confiance en lui.

 

Dans quelle patinoire détestes-tu jouer?

À Thurgovie, quand même. C'est la catastrophe.

 

Et celle dans laquelle tu préfères jouer ?

J'aime bien jouer à la BCF Arena de Fribourg.

 

Quel est l'entraîneur qui t'a le plus marqué?

Hans-Peter Zurflueh, qui était l'entraîneur de la sélection bernoise. C'était un grand monsieur, avec une grande barbe, il me faisait penser à ces vieux suisses ! Il poussait des gueulées, il cassait sa canne. On avait 12-13 ans et on était super impressionné !

 

Quel est l'entraîneur le plus dur ?

Heins Ehlers que j'ai eu à Langenthal. Je me souviens d'un match : c'était mon premier shift, j'avais manqué ma première passe qui avait fini en dégagement interdit. Ensuite, quand j'étais revenu sur le banc, il m'avait fixé avec ses gros yeux, j'ai encore ce regard en tête. Il avait fait un signe à son assistant (le pouce sous la gorge) et après je n'avais plus joué du match !

 

Merci à Anthony pour sa gentillesse, son humour et sa disponibilité.

 

Hervé Voisard, Département communication HCA

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
eco6therm
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier