HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 22 août 2017
20h15

VS
Pionniers de Chamonix-Morzine HCPionniers de Chamonix-Morzine HC
mercredi 28 octobre 2015

Ajoie si proche de l'exploit

HC Ajoie
3 - 4
(Temps réglementaire)
Feuille de match officielle
Kloten Flyers

 La vénérable cathédrale du Hockey jurassien qu'est le Voyeboeuf s'était parée de ses plus beaux atours pour accueillir ce huitième de finale qui opposait notre HC Ajoie aux Kloten Flyers, pensionnaires de Ligue A depuis 1956.

On pouvait dire que cette partie avant même qu'elle eut commencé, était faite dans ce matériau dont le HCA se servait pour tailler sa légende, un duel qui resterait dans les annales et dont les supporters quelques années plus tard se souviendraient avec nostalgie en murmurant : « J'y étais ». Ils ne furent pas déçus.

Avec une 6e place dans le championnat de la catégorie reine, Kloten partait clairement favori, mais quelque fut le score ce soir, il était certain que les absents s'en mordraient les doigts pour longtemps car c'était à un grand match qu'on allait de toute façon assister.

Ajoie jouait avec Rochow dans les buts. Du côté de Kloten, on pouvait regretter les absences de 9 joueurs dont Martin Gerber, Guggisberg et Von Gunten. Denis Hollenstein était le capitaine des Aviateurs qui jouait avec 3 étrangers.

Un public chauffé à blanc allait assister à cette joute qui promettait monts et merveilles.

Et on peut dire que les Ajoulots entraient dans la partie sans complexe. Face au quintuple champion de Suisse, les Jurassiens faisaient jeu égal et se créaient quelques occasions.

A la 9e minute, la patinoire explosait grâce à une réussite de Simon Barbero avec Hazen à la passe. Un magnifique tir de la ligne bleue trompait le gardien Bäumle.

Ajoie aurait pu doubler la mise lorsque à la 10e minute, malgré une infériorité numérique, Hazen héritait d'un puck perdu par Kloten et allait défier le cerbère zurichois. Malheureusement, Bäumle restait attentif et le score restait le même.

Sans complexe, les Jaunes et Noirs, à nouveau à 4 contre 5, partaient en contre et manquait de marquer .

Malgré 4 situations spéciales à leur avantage, Kloten n'arrivait pas à briser le verrou ajoulot et le premier tiers temps se soldait par un 1 à 0 pour le HCA qui était somme toute mérité.

Ajoie démarrait le 2e tiers en infériorité numérique pour encore 40 secondes. Kloten ne concrétisait pas mais à la 22e, le mercenaire Santala trompait Rochow dans un trou de souris et ramenait les deux équipes à égalité.

On aurait pu croire que Kloten allait enfin montrer le fossé qui séparait les deux ligues mais au contraire, Ajoie ne s'énervait pas et tenait la dragée haute aux Aviateurs. Preuve en était à la 33e où à 5 contre 4, le HCA touchait deux fois du bois, d'abord par Devos puis par Barras.

A 5 contre 3 pendant plus d'une minute, Ajoie n'arrivait pas à trouver la solution.

La fin de la période était nettement à l'avantage d'Ajoulots qui, faisant preuve d'un culot monstre, se créaient plusieurs occasions de but et faisaient se lever le public de son siège à chaque tir contre Bäumle.

Presque contre le cour du jeu, à 16 secondes du thé, les Flyers inscrivaient le 2 à 1 par Shelling et plongeait la patinoire dans la consternation la plus complète. Ce coup de marteau sur la tête aurait eu raison d'une équipe banale et sans envergure. Ajoie n'était pas comme ça.

Dès la reprise, les hommes de Gary Sheehan se jetaient tout entier dans la bataille, prouvant que leur place en huitièmes n'était pas un hasard. La troupe de Sean Simpson pliait, mais ne rompait pas. Ce n'était que partie remise.

En effet, à la 44e, Hazen marquait un magnifique but sur des passes de Hauert et de Horansky. Cinq minutes plus tard, Horansky passait à Ness et servait parfaitement un Hazen intenable ce soir qui trompait le gardien des Aviateurs pour la deuxième fois ce soir. Ajoie passait devant et la patinoire toute entière acquise à sa cause acclamait ses héros. Le rêve prenait forme mais il allait être de courte durée. Trois minutes exactement.

Comme on le sait, la dure loi du sport était, est et sera toujours cruelle. Les cadors de Ligue A, égalisaient à la 51e par Liniger. Obrist donnait l'avantage à Kloten qui allait tenir ce score malgré un dernier rush ajoulot qui donnait des frissons à tout le monde.

Ajoie, si proche d'un exploit, n'a pas à rougir de cette défaite. Tenant tête à une des meilleures équipes de LNA, Ajoie a manqué de chance, n'ayons pas peur de le dire. Il est clair que les hommes à la Vouivre méritait mieux. Ils ont montré un visage attrayant. Il y avait des guerriers sur la glace et Hazen, meilleur joueur du match, représentait la prestation de l'équipe toute entière.

C'est un match dont on parlera longtemps. De bons souvenirs, et des regrets.

 

Jérémie Miserez. Dpt Com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier