HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

vendredi 20 oct. 2017
20h00

VS
SC Rapperswil-Jona LakersSC Rapperswil-Jona Lakers

Parrains du match : Audit Transjurane SA, Delémont

mercredi 11 novembre 2015

Ajoie se paie le leader

 Il y a un peu plus d'un mois, les hommes de Gary Sheehan battait dans leur antre un Langenthal grâce au plus petit des résultats. Les joueurs ajoulots avaient fait preuve d'une grande force de caractère pour arracher cette victoire et un Elien Paupe ce soir-là en état de grâce avait grandement facilité ce résultat.

Ce mardi, les deux clubs jouaient la revanche au Voyeboeuf. Avec des Bernois qui voulaient venger l'affront du 6 octobre et des Jurassiens qui n'avaient rien à perdre, ce duel promettait de faire des étincelles.

Ajoie jouait sans Brahier ni Erard, envoyés à Franches-Montagnes, et sans Girardin qui était avec les Juniors de Bienne. Horansky était de retour dans le contingent.

Le match démarrait tranquillement, les deux équipes s'observant, les défenses respectives un tantinet fébriles, offraient quelques occasions aux attaques de chaque camp. Paupe gratifiait le public d'un big save à la 6e tandis qu'Ajoie, par Devos, manquait d'ouvrir le score quelques minutes plus tard.

Il fallut attendre la 2e supériorité numérique ajoulote pour voir Jonathan Hazen marqué le premier but sur des assists de Rouiller et du capitaine Hauert. On pouvait espérer qu'Ajoie ramènerait cet avantage d'un but à la fin du tiers mais un tir de Pienitz malencontreusement dévié par un Ajoulot trompait Paupe. Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score de parité.

Le tiers médian était vieux de 32 secondes que Mäder inscrivait le 2 à 1 sur des passes de Mosimann et d'Orlando. Profitant d'une pénalité de Lüthi, les Jaunes et Bleus revenaient à la hauteur des Ajoulots par Tschannen.

5 minutes plus tard, à 5 contre 4, Victor Barbero (Hazen, Rouiller) redonnait une longueur d'avance aux hommes de Gary Sheehan. Langenthal accentuait son pressing mais Ajoie tenait bon et était toujours devant après 40 minutes de jeu.

Les joueurs de Langenthal étaient à terre, mais les locataires du Schoren étaient loin d'être morts.

Ils le prouvaient après une minute de jeu dans le tiers final alors que Seydoux égalisait. Tschannen, à la 44e, permettait à Langenthal d'être devant pour la première fois du match. On pensait que le leader de ligue B allait tenir ce score. On n'avait de nouveau tort.

Car Ajoie fait preuve depuis le début de la saison d'un esprit guerrier, d'une force mentale inébranlable. On craignait qu'il lâche l'affaire, mais la riposte ne se fit pas attendre.

46e minute, Hauert balançait un missile depuis la ligne bleue qui trouait littéralement le gardien Mathis. Le capitaine avait sonné la révolte. Les deux équipes étaient à nouveau au coude et à coude et bien malin aurait été celui qui aurait pu deviner qui serait le vainqueur de ce match complètement fou.

Dès lors le suspense fut total, le match pouvant basculer d'un côté comme de l'autre, les 1500 spectateurs du Voyeboeuf donnant de la voix et tentant d'insuffler une énergie supplémentaire à leurs favoris.

Et c'était finalement le HCA qui donnait le coup de grâce avec une action rageuse de Barras qui s'y reprenait à deux fois pour glisser le palet au fond des filets. Ajoie menait à 2 minutes de la sirène finale.

Langenthal, blessé dans son orgueil, sortait son gardien et tentait le tout pour le tout dans un rush rageur. A 5 contre 6, assaillis de toute part, des Ajoulots héroïques tenaient bons et le vieux briscard Barras réussissaient même à marquer le 6e but à la dernière seconde dans la cage vide, offrant à son public une des plus belles victoires de la saison.


 

On a assisté à un match rocambolesque qui se terminait en apothéose pour les Jaunes et Noirs. Une équipe solide mentalement et physiquement venait à bout d'une équipe bernoise qui a pêché par ses erreurs défensives. Ce dont ont profité les locaux. Un HCA qui pourrait bien au vu des circonstances devenir la bête noire de Langenthal. Une excellente opération pour Ajoie et une nouvelle preuve, si besoin en était, que cette équipe nous fait rêver cette saison.


 

Jérémie Miserez, dpt comm

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
eco6therm
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier