HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 22 août 2017
20h15

VS
Pionniers de Chamonix-Morzine HCPionniers de Chamonix-Morzine HC
samedi 20 février 2016

Ajoie remet les pendules à l'heure

Il y avait foule ce soir au Voyeboeuf pour encourager le HC Ajoie pour  cet  Acte II des quarts de finales de LNB face au HC La Chaux-de-Fonds. Comme on avait pu le remarquer lors du premier match, il ne faisait aucun doute que la lutte serait âpre et sans concession entre deux équipes avec le couteau entre les dents.

Le grand évènement d'avant-match était le déploiement d'une immense banderole sous l'horloge en l'honneur du chouchou du public et futur retraité : Steven Barras. Un travail titanesque de la part des supporters pour un joueur qui restera à jamais dans les mémoires de tous les amoureux du club ajoulot.

Comme lors du premier match à la Chaux-de-Fonds, Descloux gardait les buts tandis que Rochow était remplaçant.

 

Il ne fallut pas longtemps au HC Ajoie pour faire parler la poudre. Se créant de nombreuses occasions en début de tiers, les Ajoulots profitaient de la première pénalité contre les Abeilles pour inscrire le 1er but par Barras qui centrait sur la jambière d'un adversaire et trompait Giovannini à la 5e minute.

Ajoie dominateur en début de période se voyait supplanter par les visiteurs vers la fin. Malgré un jeu brouillon et bénéficiant d'une supériorité numérique, la Tchaux se montrait dangereux mais ne réussissait pas à trouver la solution.

Pourtant le HCA aurait eu l'occasion de doubler la marque en toute fin de tiers. Tandis que les Jaune et Noir se retrouvaient pour la seconde fois à 5 contre 4 suite à un lâche attentat de la part de Leblanc sur Miguel Orlando, lequel restait de longs instants à terre. Mais Ajoie ne marquait pas et regagnait les vestaires avec un but d'avance.

La Tchaux relève la tête, mais...

Ajoie, toujours en supériorité numérique, démarrait le 2e tiers en boulet de canon. La période était jeune d'une minute que Barras s'avançait seul face à Giovannini mais le cerbère de la Chaux-de-Fonds avait le dernier mot . Les Ajoulots imposaient un pressing infernal sur la formation neuchâteloise, créant beaucoup de trafic devant le but, mais c'était finalement la Chaux-de-Fonds qui trouvait la solution et égalisait à la 26e par Merola. Les Ajoulots se reprenaient rapidement et un poteau à la 27e de Devos manquait de redonner l'avantage au HCA.

Les Chaux-de-Fonniers profitaient d'une baisse de régime de la part des Ajoulots pour se révéler beaucoup plus dangereux et imposer leur jeu. Mais heureusement pour la formation jurassienne, les Neuchâtelois n'arrivaient pas à prendre l'avantage et ce malgré une grosse action à 2 contre 1 à deux minutes de la fin de la deuxième période.

Mieux encore, lors de l'action suivante, Barras déviait un superbe tir de Miguel Orlando et inscrivait le 2-1 ! Ce magnifique but permettait au HCA d'aborder les  vingt  dernières minutes avec un but d'avance.

 

Hazen mystifie la défense adverse

Quelques inquiétudes étaient de mise à l'entame du dernier tiers. En effet, il était clair durant la période intermédiaire que la Chaux-de-Fonds prenait l'ascendant sur Ajoie. Malgré le but en fin de tiers, on pouvait craindre une assaut en ordre des  Neuchâteloix sur les buts ajoulots.

Et bien, il n'en fut rien ! Les deuxième, troisième et quatrième blocs étaient à la hauteur de l'évènement. Détruisant avec une efficacité impressionnante le jeu neuchâtelois et permettant à la ligne de parade de Gary Sheehan de s'exprimer dans toute sa virtuosité.

Il n'y avait qu'à voir le but de Hazen à la 50e qui, suite à une passe de Devos, mystifiait complètement la défense adverse et enfilait un de ses plus beaux buts de la saison.

Les Abeilles tentaient de renverser la vapeur, sortant même leur gardien sur la fin, mais rien n'y faisait. Il était écrit qu'Ajoie gagnerait ce deuxième acte. La note aurait même pu être plus salée.

 

Ajoie gagne un match ô combien important en faisant preuve d'une vista et d'un sang-froid hors du commun. Ils ont tenu la dragée haute à des Chaux-de-Fonniers qui n'ont pas su faire preuve de lucidité dans les rares moments de flottements des Ajoulots. Le HCA égalise et remet les compteurs à zéro. Et au vu de la prestation de ce soir, il semblerait, sans trop s'avancer, que le vent de la victoire a tourné.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier