HC Ajoie
HC La Chaux-de-FondsHC La Chaux-de-Fonds

mardi 8 août 2017
20h00

VS
HC AjoieHC Ajoie
samedi 12 mars 2016

Ajoie ne fait qu'une bouchée d'Olten

HC Ajoie
6 - 1
EHC Olten

On peut avouer sans honte que le Voyeboeuf a douté. Le public jurassien a douté exactement 146 secondes. De l'ouverture du score par les Soleurois jusqu'à l'égalisation ajoulote.

Dès lors, on a vu sur la glace une formation ajoulote sereine, faisant montre d'un sang froid impressionnant face à l'épouvantail qu'était Olten avant le début de ces séries. Mais revenons plus en détail sur l'énorme prestation des Jaune et Noir.

Le HCA pouvait compter sur le retour dans l'alignement de Pouilly et Leonelli. Simon Barbero, malade, ne jouait pas ce soir.

Gauthier Descloux gardait logiquement la cage ajoulote pour ce 4e match.

Du côté d'Olten, on annonçait Bürki blessé et c'était à nouveau l'ancien cerbère d'Ajoie, Matthias Mischler, qui était titulaire.

Olten y a cru pendant 2 minutes

La partie démarrait, comme on s'y attendait, sur les chapeaux de roues. Ajoie se créait deux actions chaudes et Olten se montrait dangereux devant le gardien ajoulot. Mais c'était finalement les Souris qui se montraient les plus réalistes : à la 7e, un tir de Schnyder permettait aux Soleurois de mener 1-0.

On aurait pu craindre à un remake du match 4 contre le HCC, quand le HCA avait livré un non-match. Mais c'était tout le contraire qui allait se produire.

Ajoie, loin de s'énerver, continuait à suivre son plan de jeu et égalisait par l'incontournable Barras (Devos, Hauert) qui forçait le passage des filets face à Mischler en supériorité numérique.

Mieux encore. 4 minutes plus tard, Ajoie passait devant au tableau d'affichage par un magnifique tir de Hazen (Devos, Barras) qui enfilait la rondelle dans un trou de souris. Superbe.

Profitant d'une situation à 5 contre 3, les Ajoulots prenaient deux longueurs d'avance à la 19e d'un superbe tir à la ligne bleue du capitaine Hauert (Devos, Barras).

Offrant un jeu offensif et attrayant, bénéficiant d'un très bon Descloux, Ajoie se rendait maitre de la glace et terminait le premier tiers sur le score 3-1.

Ajoie prend le large

Ajoie se lançait à corps perdu dans cette seconde période, asphyxiant des Soleurois bien empruntés, quasi inexistants offensivement.

Mäder (Barras, Casserini) faisait parler la poudre à la 23e en Powerplay et donnait trois longueurs d'avance aux Ajoulots.

6 minutes plus tard, au milieu d'une patinoire entièrement debout qui chantait et frappait des mains à l'unisson, Barras inscrivait son deuxième but de la soirée.

Le duo québecois du HCA crucifiait la défense soleuroise à la 33e : bien servi par Devos, Hazen trompait Mischler, pas très à son affaire ce soir.

Juste après le but, Descloux, victime d'un choc quelques instants plus tôt, cédait sa place à Rochow à la 33e. Mischler, du côté d'Olten, faisait de même avec Huber.

Dès lors, Olten allait montrer un tout autre visage. Visiblement vexés, blessés dans leur orgueil et sans doute frustrés de ne pas trouver la solution, les hommes de Heikki Leime se mettait à jouer très dur. Les coups méchants se mirent à pleuvoir.

Steven Barras devait quitter la glace quelques minutes plus tard, le visage en sang, victime d'un lâche attentat de la part de Bagnoud qui était renvoyé aux vestiaires par le corps arbitral sous les huées du public.

Ajoie, privé de son attaquant fétiche et de son gardien titulaire, ne se déconcentrait pas et regagnait les vestiaires sur le score de 6-1 en sa faveur.

 

Le dernier tiers voyait les Ajoulots maitriser le jeu avec une facilité déconcertante. Face à des joueurs d'Olten groggy et dans les cordes, le HCA menait la barque dans cette partie et aucun écueil ni aucune vague ne le ferait dévier de son but. Deux supériorités numériques et un pénalty pour Olten ne changeaient rien au score. Quand retentissait la sirène finale, on pouvait prendre la mesure de cette équipe ajoulote.

 

Ajoie a offert l'une de ses plus belles prestations de la saison. Dès l'égalisation de Barras, on a jamais vu le HCA en réel difficulté. Les Ajoulots ont offert un match plein et enthousiasmant à ses supporters qui n'auront plus beaucoup de voix samedi matin. Le break a été confirmé et si Olten continue sa chute libre et qu'Ajoie continue de jouer à un si haut niveau, la série risque bien de se terminer dimanche. Ce qui est sûr, c'est que la finale semble plus proche de la certitude que du rêve.

Seule ombre au tableau, les sorties sur blessure de Descloux et Barras qui pourraient gripper cette superbe mécanique. Espérons que ce ne soit pas trop grave.

Rendez-vous dimanche à Olten pour, je l'espère, un nouveau match d'anthologie.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier