HC Ajoie
HC AjoieHC Ajoie

mardi 19 déc. 2017
20h00

VS
SC Rapperswil-Jona LakersSC Rapperswil-Jona Lakers

Parrains du match : Paul Cramatte SA, Placement de personnel

mardi 8 décembre 2015

Ajoie était un cran au-dessus

HC Ajoie
5 - 3
(Temps réglementaire)
Feuille de match officielle
EHC Visp

A l'occasion de la 25e journée du championnat de Ligue Nationale B, le HC Ajoie recevait le HC Viège.

La direction viègeoise (dont la formation pointe à une décevante sixième place) avait nommé 6 jours plus tôt Gil Montandon, entraineur assistant du limogé Kim Collins, comme entraineur en chef par intérim. Le tout jeune coach de Viège restait sur une victoire contre Thurgovie et une défaite contre Rapperswil.

Du côté ajoulot, le temps semblait s'éclaircir avec deux victoires d'affilée face à Red Ice vendredi et Thurgovie dimanche, permettant aux hommes de Gary Sheehan de revenir sur le quatuor de tête.

L'infirmerie jurassienne était bien remplie pour la première fois depuis longtemps. Dario Kummer, sorti sur civière vendredi, était absent, à l'instar de Mosimann et de Paupe. Une mauvaise nouvelle tombait peu avant le début de la partie : Kevin Ryser s'était blessé à l'entrainement et après examen, il ne grifferait pas le glace ce soir.

Rochow gardait les buts avec Descloux comme doublure. Erard, souvent avec Franches-Montagnes cette saison, avait été rappelé pour palier l'absence de Ryser.

A peine la rondelle avait-elle eu le temps de frôler la glace que le HC Ajoie prenait le jeu en main, prenant ses quartiers durant les premières minutes de jeu dans la zone adverse, ne laissant que quelques échappées sporadiques et innofensives aux Haut-Valaisans. Ajoie jouait bien, se créait de multiples occasions et à la 7e minute, Casserini, bien servi par Simon Barbero, trompait Kuonen et inscrivait le premier but du match.

Ajoie était seul sur la glace et le coach Montandon le remarqua aussi bien que les 1215 spectateurs. Personne d'ailleurs ne fut étonné quand il demanda un temps mort alors qu'on en était même pas à la dixième minute de jeu !

Après cette remise au point, Viège reprenait des couleurs, passant plus de temps dans le camp ajoulot, devenant même dangereux par instant. Mais à la 18e, Ajoie, alors à cinq contre quatre, inscrivait le 2 à 0 grâce à une magnifique déviation de Pedretti sur un tir du capitaine Hauert.

Dès le retour des vestiaires, Ajoie continuait sur sa lancée, assiégeant la cage viégeoise et mettant les réflexes de Kuonen à rude épreuve. Empruntés, les joueurs valaisans tentaient quelques timides incursions en territoire ajoulot, sans aucune conséquence pour Rochow.

A la 30e, les Ajoulots bénéficiaient une nouvelle fois d'une supériorité numérique sur une faute d'Altofer. Il ne fallait que 19 secondes pour que Rouiller, sur des assists de Victor Barbero et de Horansky, pour marquer le troisième.

Mais les deux dernières confrontations le prouvaient : Les Viégeois ne renoncent pas facilement et restent toujours dangereux. D'ailleurs à la 35e, une de leurs rares occasions finissait par faire mouche. Par son meilleur pointeur, Julian Schmutz, Viège réduisait la marque et s'offrait le luxe de garder espoir tandis que la sirène annonçait la fin de la seconde période.

 

Le début du troisième tiers ressemblait beaucoup au second. Ajoie poussait et Viège tentait tant bien que mal de garder la tête hors de l'eau. Les Jaunes et Noirs, intenables devant les buts valaisans, ne cessaient de canarder dans l'espoir d'aggraver le score. Un Devos impressionnant ridiculisait une défense adverse qui ne parvenait pas à le contrer.

Pedretti à la 47e, sur des assists de Devos et Hazen, redonnait trois longueurs d'avance à Ajoie. On aurait pu penser que le match était plié et que le HCA se dirigeait vers une tranquille fin de match.

Les Ajoulots continuaient de presser, ne se satisfaisant pas de ce résultat. Une passe en profondeur millimétrée de Barras mettait Hazen en orbite et le laissait seul face au gardien valaisan. Le tout jeune papa ne tremblait pas et inscrivait le 5e but pour Ajoie.

Mais Viège, fantômatique jusque là et offensivement presque inexistant, marquait coup sur coup deux buts par leur mercenaire Rapuzzi. Ajoie n'avait plus que deux buts d'avance et le spectre d'une folle remontée valaisanne plana quelques instants dans le Voyeboeuf.

Mais Ajoie gardait son calme. Viège tentait le tout pour le tout en sortant son gardien dans les derniers instants de la partie mais Ajoie tenait son os et ne le lâcherait pas.

 

Un très bon HC Ajoie, entreprenant et impressionnant de virtuosité offensive gagne contre des Viégeois méconnaissables cette saison. Les Ajoulots, malgré quelques soubresauts de la part de leurs adversaires, n'ont jamais tremblé et si la réussite avait été du côté de l'équipe jurassienne, le score aurait pu être beaucoup plus lourd.

Cela fait trois victoires de suite pour Ajoie et ça fait du bien !

 

Jérémie Miserez, Dpt Com

Statistiques

Légende
M
Matchs
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
Buts (infériorité numérique)
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Manpower
eco6therm
Mysports
PostFinance
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier