HC Ajoie
Genève-Servette HCGenève-Servette HC

samedi 5 août 2017
17h00

VS
HC AjoieHC Ajoie
mercredi 6 janvier 2016

Ajoie écrase Thurgovie

Mäder inscrit le 6-0 Mäder inscrit le 6 à 0

Bien optimistes auraient été les augures et autres devins qui auraient osé prédire quel visage le HC Ajoie offriraient à ses supporters ce soir face au huitième de la ligue : Le HC Thurgovie. Aurait-on droit à un Docteur Jekyll (victoire 3-1 au Kleinholz) ou à un Mister Hyde (défaite 6-3 à Martigny, 5-0 à la fin du premier tiers).

Thurgovie, on ne le savait que trop bien au Voyeboeuf, avait toujours été une équipe très difficile à manœuvrer pour nos Ajoulots. Mais chacun avait à l'esprit qu'une victoire serait très profitable alors que les play-offs se profilent à l'horizon...

Le HCA composait sans les blessés Ness, Casserini, Paupe et Mosimann mais pouvait compter sur l'arrivée de trois jeunes joueurs : Thomas Heinimann, Yoan Massimino et Floran Douay que l'on dit particulièrement doué.

Rochow gardait les buts pour cette partie et Pittet était sa doublure.

Un très bon départ

Comme souvent lors des derniers matchs à Porrentruy, le round d'observation durait quelques minutes, les deux équipes hésitant à se jeter dans la bataille de crainte de découvrir leurs arrières. Pourtant la première action dangereuse était pour Thurgovie, mais Rochow veillait au grain et les mines soucieuses se déridaient.

Le premier but était inscrit par Kummer grâce à une superbe passe de Frossard qui mettait dans le vent d'un seul coup les défenseurs et le gardien et laissait la cage grande ouverte pour le natif de Langenthal.

Ajoie jouait bien et dominait une équipe thurgovienne qui tentait timidement, surtout en situation spéciale, de mettre en danger Rochow.

Ajoie doublait la marque à la 16e : Kummer passait à Devos qui tirait sur le poteau. Heureusement Horansky était attentif et enfilait le puck dans les filets sur le rebond.

Le HCA, fort de cet avantage de deux unités, finissait le tiers en boulet de canon, malmenant des Thurgoviens sans envergure.

Doublé de Devos et premier but de Pouilly

Thurgovie revenait sur la glace avec un peu plus d'envie. Mais il était clair que les hommes de Christian Weber ne possédait pas les armes pour déstabiliser des Ajoulots presque euphorique.

L'image était claire quand entre la 24e et la 27e, le HC Thurgovie ne dépassait pas sa ligne bleue, étouffé par un HCA intenable. Une domination totale qui était récompensée par un but de Pouilly à la 28e (Hazen, Barras) dont c'était la première réussite en ligue nationale.

On n'avait même pas le temps de se remettre de nos émotions qu'une minute plus tard, Devos marquait enfin (Horansky, Kummer), lui qui n'avait plus fait trembler les filets depuis plus de 690 minutes !

Ajoie menait désormais 4 à 0 et ce score était entièrement mérité même pour les plus sceptiques.

Les Thurgoviens tentaient quelques brèves incursions dans le camp ajoulot mais c'était sans conséquence.

Encore mieux : à la 37e, Hauert récupérait un puck et lançait en solitaire un Devos qui ne ratait pas l'occasion d'inscrire son deuxième but de la soirée, crucifiant ce pauvre Aeberhard.

Ajoie avait encore l'occasion d'aggraver le score avant la deuxième pause, assiégeant le but adverse. Thurgovie était sauvé in extremis par la sirène.

 

Ajoie sur un nuage

Thurgovie, groggy et dans les cordes, tentait dans l'ultime période de sauver l'honneur dans ce match à sens unique. Ils avaient l'occasion de se montrer dangereux à 41'42'', bénéficiant d'une pénalité contre Pouilly. Mais ils se tiraient une balle de pied quelques secondes suite à une faute d'Arnold sur Devos.

Ajoie gérait bien son avance. Se contentant la plupart du temps d'endiguer les rares velléités thurgoviennes.

Mäder (S. Barbero, Ryser) salait encore plus l'addition et offrait pour l'instant un set blanc aux Jaune et Noir.

Ajoie sur un nuage, les joueurs locaux prenaient plaisir sur la glace et tentaient quelques belles combinaisons, pour le plus grand plaisir des 1817 spectateurs.

Le but, anecdotique, du Top Scorer McGrath à la 54e, n'allait pas gâcher la fête des supporters ajoulots. Les chants de victoires jaillissaient d'une tribune sous l'horloge ravie et heureuse de retrouver un HCA conquérant.

Douhay, prêté en licence B par Genève-Servette, ayant fait un très bon match, était récompensé de sa prestation en inscrivant le 7-1 et scellait définitivement le score.

 

Le HC Ajoie s'impose sur un score fleuve mérité qui fait du bien au moral et au goal average. C'est avant tout un succès collectif et un pied de nez à leur catastrophique premier tiers de samedi au Forum. De plus, désormais armé d'un Devos qui a retrouvé le chemin des buts, ce HCA peut aller loin et se réveille à temps. Oui ce soir, Ajoie était 100% Jekyll.

 

Jérémie Miserez, dpt com

Nous remercions nos partenaires

Breitling
RFJ
Henniez
Banque Cantonale du Jura
Lucien Barrière - Hôtels & Casinos
Busch Hockey
EGS Sécurité
Heineken
Rouvinez
Le Pays - Centre d'impression
Fondation ALM
Victorinox
Artionet Web Agency

L’article a été ajouté à votre panier !

Voir le panier